Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 12 Déc 2018 22:08



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [17/18] 33ème J : Strasbourg / St-Etienne- 0/1 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 16615
Localisation: Strasbourg
Plus un Debuchy qui se ballade sur son côté. :lol:

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


13 Avr 2018 11:30
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14982
Localisation: Dorlisheim
Sur je ne suis pas, mais un petit 2-1 et faisable but Bahoken et Lienard.


13 Avr 2018 12:10
Profil
En ligne
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 0:21
Messages: 14547
1-3 .. match très compliqué à venir ....


13 Avr 2018 12:27
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 10078
Localisation: Longjumeau
1-1 au courage :!:


13 Avr 2018 17:15
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14982
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Aholou très incertain
Jean-Eudes Aholou, souffrant de la cheville, est très incertain pour la réception de Saint-Etienne, samedi soir, à la Meinau. Thierry Laurey a donc gardé un groupe de 20 joueurs à l'issue du dernier entraînement vendredi après-midi.

Thierry Laurey a décidé de garder un groupe de 20 joueurs vendredi, à l'issue du dernier entraînement qui a débuté à 16h. En effet, deux joueurs sont incertains: Aholou et Seka. Jean-Eudes Aholou, touché à la cheville lors de la rencontre à Angers, risque fort de ne pas pouvoir tenir sa place. Il a encore fait un essai hier, avec un strap, mais il reste très incertain. Laurey devrait prendre une décision samedi, avant la rencontre. Du coup, Grimm, qui l'avait remplacé à Angers à la mi-temps, est pressenti pour être titulaire à la récupération aux côtés de Jonas Martin, dans un système en 4-2-3-1.

L'autre incertitude concerne Ernest Seka. Malade vendredi, il n'a pas participé à la dernière séance d'entraînement. Mais Laurey se montrait plutôt confiant quant à sa participation au match face à Saint-Etienne.

Pour le reste, l'équipe strasbourgeoise risque fort de ressembler à celle qui a joué en deuxième mi-temps à Angers. Foulquier, de retour, devrait occuper le couloir droit de la défense, Gonçalves retrouvant un poste d'ailier. Le trio Gonçalves - Corgnet - Lienard devrait être maintenu, au soutien d'un Bahoken seul en pointe.

En cas d'absence de Seka, Laurey pourrait opter pour un retour du 4-4-2 en losange, avec Gonçalves qui reculerait d'un cran, Foulquier qui passerait à gauche et Blayac qui retrouverait un poste de titulaire pour faire la paire avec Bahoken.

Le groupe strasbourgeois (20): Oukidja, Kamara - Salmier, Koné, Martinez, Seka, Foulquier, Aaneba, Tchamba - Gonçalves, Lienard,, Grimm, Martin, Corgnet, Caci, Zemzemi - Saadi, Zohi, Blayac, Bahoken

Absents: Ndour (suspendu), Terrier (adducteur), Mangane (reprise), Da Costa (reprise), Lala (ischio-jambier), Nogueira (dos), Zemzemi, Othon, Bonnefoi (choix)


13 Avr 2018 17:30
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 251
Quand je vois comment DOSSEVI à jouer avec notre défense, CABELLA va se régaler. Un nul de plus ne serait pas un mauvais résultat contre l'équipe en forme du moment.


13 Avr 2018 20:55
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14982
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
À l’épreuve du feu vert
Un exploit des Bleus ce soir (20h) face à l’équipe en forme du moment, Saint-Étienne, leur ouvrirait plus grand encore les portes du maintien en Ligue 1. Mais l’ASSE, invaincue depuis dix journées, débarque à la Meinau avec la ferme intention de rester dans la course à l’Europe.
Personne n’en doutait, mais Thierry Laurey a parfaitement en tête le calendrier final de son équipe. Hier en conférence de presse, l’entraîneur strasbourgeois s’est ainsi livré à une description exhaustive des six derniers adversaires du promu alsacien.

« Si l’on excepte Amiens, positionné juste devant nous, nous affronterons quatre candidats à l’Europa League (Saint-Étienne, Nice, Rennes et Nantes) et un à la Ligue des Champions (Lyon). Il va donc falloir élever notre niveau. Le piège serait de croire qu’avec notre marge de sécurité sur la zone rouge, nous avons fait le plus dur et que ça va rouler tout seul. Si nous avions remporté un ou deux de nos trois matches précédents (nuls 2-2 à Toulouse et contre Metz, puis 1-1 à Angers) comme nous en avons eu la possibilité, nous serions certainement beaucoup plus tranquilles. »
« On n’a pas tremblé depuis le début. On ne va pas commencer »

Avant de se mesurer à cette adversité de haute volée, le Racing et son coach gardent néanmoins leur calme. « On n’a pas tremblé depuis le début. On ne va pas commencer. » Mais ils sont conscients qu’un drôle de défi les attend ce soir à la Meinau face à « l’équipe en forme du moment », aux dires de Laurey. Une AS Saint-Étienne qui renaît à une ambition européenne grâce à sa longue série d’invincibilité, avec ses cinq succès et autant de nuls.

Le technicien strasbourgeois, qui dit « avoir beaucoup de respect » pour son homologue stéphanois Jean-Louis Gasset avec lequel il a « débuté dans la carrière d’entraîneur », n’est pas vert de peur. Mais il reconnaît que « Jean-Louis a remis les choses en place » dans le Forez.

« Depuis qu’il a repris le groupe et réalisé un mercato haut de gamme, ce n’est plus du tout l’équipe que l’on a vue en Coupe de la Ligue ici (1-1, 5-4 aux tirs au but le 25 octobre) et affrontée à Geoffroy-Guichard à l’aller (2-2 le 24 novembre). Quand tu vas chercher des Subotic, M’Vila, Ntep, Debuchy et rechercher Beric, tous internationaux dotés d’une expérience européenne, ça change la donne. Ça rehausse le niveau technique de l’équipe et améliore son rendement. L’ASSE est en confiance. Il va falloir déployer beaucoup d’intelligence, de lucidité et d’efforts pour la juguler. À moi aussi, il est arrivé de changer beaucoup de joueurs au mercato d’hiver, mais avec des joueurs de complément. Eux, ils ont pris des titulaires indiscutables qui ont une réelle influence sur le jeu. Nous ne sommes pas surpris qu’ils aient relevé la tête. »

À défaut de l’avoir redressée, le Racing, lui, ne l’a pas baissée depuis trois journées. Sans s’en gargariser, Thierry Laurey estime que « c’est un moindre mal de n’avoir pas perdu face à des concurrents directs ».
Le Racing n’avance guère, mais ses concurrents non plus

Avec quatre points en sept rencontres (4 nuls, 3 revers), les Bleus n’avancent guère, mais assez tout de même pour repousser à distance le barragiste et les deux relégables.

« En ce moment, il faut se contenter de ce qu’on a parce que nos poursuivants ne gagnent pas non plus, glisse le gardien du Racing Alexandre Oukidja. Samedi (aujourd’hui) , nous allons tout faire pour stopper la série d’invincibilité de Saint-Étienne. Une victoire nous donnerait une sacrée bouffée d’oxygène. Mais un nul serait aussi bienvenu, car dans une période comme celle-là, chaque point compte. De toute façon, même si le maintien est acquis à la 38e et dernière journée, nous sabrerons le champagne et serons fiers comme des ours (sic). »
« L’important, c’est de maintenir l’écart »


Thierry Laurey aimerait évidemment faire sauter le bouchon le plus tôt possible. « Gagner ferait du bien à tout le monde, car ça fait un moment que nous n’avons pas goûté à la victoire en Ligue 1 (le 11 février contre Troyes à la Meinau, 2-1). Mais il faut rester en éveil parce que ça peut aller très vite. À part Metz, les équipes classées derrière nous ne sont pas à dix longueurs. À six journées de la fin, l’important, c’est de maintenir l’écart avec elles. Mais pour ça, il faudra bien prendre des points. »

C’est en effet le plus sûr moyen d’allumer le feu vert à un renouvellement de bail en Ligue 1.


14 Avr 2018 4:34
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 14982
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom sur Saint-Étienne Complètement relancés
Dans une mauvaise passe cet hiver, l’AS Saint-Étienne s’est relancée. Et les Stéphanois, qui jouaient le maintien en janvier, lorgnent désormais une place européenne.

Trois entraîneurs, une équipe totalement remaniée en janvier... la saison 2017/2018 de l’ASSE n’a pas été de tout repos. Côté banc de touche, Oscar Garcia a débuté, avant de céder se place à Julien Sablé, qui s’est lui-même effacé en faveur de Jean-Louis Gasset.

Une valse des entraîneurs due à un début de saison moyen et un hiver catastrophique, marqué par la lourde défaite à Geoffroy-Guichard face à Lyon (0-5) et une gronde sans précédent de ses supporters.

Saint-Étienne, 16e à la trêve après une énième défaite à Guingamp, pouvait craindre le pire pour la suite.
« Objectif Top 7 »

Mais le mercato de janvier a tout changé. Il faut dire que le club du Forez s’est montré ambitieux : Robert Beric est revenu de prêt (5 buts depuis), Mathieu Debuchy a fait un retour fracassant dans l’Hexagone (3 buts à la clé pour le latéral droit) et Neven Subotic, le défenseur central de Dortmund, a étanchéifié un secteur défensif jusqu’alors à la peine.

Les arrivées des internationaux Yann M’Vila et Paul-Georges Ntep ont aussi apporté expérience et confiance au groupe stéphanois.

Bref, l’ASSE n’a réalisé que des bonnes pioches en janvier, auxquelles s’ajoute le retour en forme de Rémy Cabella, étincelant la semaine passée face au PSG et désormais meilleur buteur du club, à égalité avec Jonathan Bamba (6 buts chacun).

Encore 14e et convalescente fin janvier, l’équipe a depuis enchaîné les bons résultats et est sur une série de dix matches consécutifs sans défaite (5 v, 5 n). Avec 43 points dans la besace, Stéphane Ruffier et les siens peuvent à nouveau regarder vers le haut du classement.

« Beaucoup de choses ne fonctionnaient pas, exposait en début de semaine l’ancien vert Benjamin Corgnet. Le club a changé de coach, fait de gros efforts de recrutement et désormais, ils luttent pour une place en Ligue Europa. Leur objectif est d’être dans le Top 7. »

Vue leur forme actuelle, voilà une mission qui semble à la portée des Stéphanois.



14 Avr 2018 4:49
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 15667
Localisation: Saujon (17)
Mieux vaut ne pas perdre ce soir car si Sainté semble une terreur aux yeux de certains (pas des miens malgré un port de lentilles...), la suite du championnat ne sera pas plus aisée...
Victoire 2-1 !

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


14 Avr 2018 8:29
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 251
Pas une terreur juste l équipe là plus en forme de ces dernières semaines.


14 Avr 2018 12:34
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com