Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Juin 2018 16:32



Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [17/18] 33ème J : Strasbourg / St-Etienne- 0/1 
Auteur Message
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9796
Localisation: Longjumeau
SO a écrit:
Racing- AS St-Etienne le samedi 14 avril à 20 heures

La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation de la 33e journée de Ligue 1 Conforama.
La rencontre entre le Racing et l’AS St-Etienne se déroulera le samedi 14 avril à 20 heures au stade de la Meinau dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1 Conforama. Elle sera diffusée sur BeIN SPORTS.


8 Avr 2018 0:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14007
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Passage aux Verts
Benjamin Corgnet a passé quatre saisons à Saint-Étienne. Alors que les Verts sont attendus à la Meinau, samedi, dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1, le milieu de terrain évoque ses années sous le maillot stéphanois, faites de hauts et de bas.
Benjamin Corgnet le dit d’emblée : quand il pense à Saint-Étienne, ce sont surtout « des bons souvenirs » qui reviennent.

Arrivé en 2014 dans le Forez – après des débuts à Dijon puis un passage à Lorient –, le milieu de terrain évoque spontanément l’Europe quand il s’agit de revenir sur ses quatre saisons sous le maillot vert.

« Je retiens beaucoup de choses positives de mes années stéphanoises, raconte le joueur de 31 ans (il les a fêtés le 6 avril). Je suis passé professionnel assez tard et signer dans un grand club comme Saint-Étienne et jouer la Coupe d’Europe, ce n’était que du bonheur. »

Alors certes, Benjamin Corgnet n’a pas connu la Ligue des champions, seulement la “petite” Ligue Europa. Mais pas question de bouder son plaisir, bien au contraire. « On a quand même affronté de très belles équipes, se remémore-t-il. J’ai joué contre l’Inter Milan quand même… Mon seul regret, c’est d’avoir raté la rencontre contre Manchester United la saison passée. J’étais dans les tribunes et j’aurais bien aimé vivre un tel moment. »

Les autres souvenirs heureux de cette période verte sont liés aux derbies face à Lyon. « C’était toujours très particulier, très chaud, avec une ambiance vraiment spéciale, souligne Corgnet. Un peu comme ici face à Metz. Vivre de telles rencontres, c’est un bonheur. »
« À Saint-Étienne, c’est le genre de ferveur que j’ai retrouvé ici »


Le natif de Thionville a d’ailleurs particulièrement apprécié la ferveur du bouillant public de Geoffroy-Guichard. « Le stade était toujours plein, il y avait beaucoup de gens qui nous suivaient en déplacement, raconte encore le milieu offensif. C’est le genre de ferveur que j’ai retrouvé en arrivant ici. »

Le public alsacien a d’ailleurs joué son rôle quand Corgnet a décidé de poser ses valises en Alsace. « Je connaissais l’engouement du public ici avant de signer. Et ça a compté dans mon choix, car quand tu as connu ce genre d’ambiance, tu as envie que ça continue », lâche le joueur dans un sourire.

Mais son regard se voile un peu au moment de parler de sa dernière saison sous le maillot stéphanois. « Je n’ai pas du tout joué au début de saison, j’étais mis à l’écart et c’était très difficile à vivre », expose celui qui n’était plus dans les petits papiers du coach Christophe Galtier. Surtout que c’était « la première fois que je rencontrais ce genre de situation ».
« On a du caractère »

Durant six mois, Benjamin Corgnet a dû ronger son frein, en disputant seulement quelques matches avec la réserve. Pas vraiment la situation rêvée. « Ce n’est jamais plaisant d’être mis à l’écart, mais je n’ai pas de regrets. Parce que cette mésaventure m’a forgé le caractère, j’ai appris des choses durant ces mauvais moments. »

Le joueur a tout de même eu l’occasion de faire ses adieux à un public stéphanois qui l’a toujours apprécié. Lors de la dernière sortie de la saison à domicile, en mai 2017, le milieu est entré en jeu face au PSG. « Malgré ces six mois de mise à l’écart, je voulais bien finir, rester sur une bonne impression. C’est ce que j’ai fait, j’ai fini la saison sur le terrain, sans rien lâcher. »

“Lâcher”, ce n’est d’ailleurs pas vraiment le genre de la maison. Benjamin Corgnet estime d’ailleurs que c’est en mouillant le maillot, en mettant « de l’envie et de la détermination » que le Racing pourra sauver sa place en Ligue 1.

« On n’a pas une grosse équipe, mais on a du caractère, on a du cœur et tout le monde est investi. C’est comme ça qu’on accrochera le maintien », assène le milieu.

Et pourquoi pas en arrachant un succès samedi soir ? « Saint-Étienne a fait des gros efforts au mercato d’hiver (arrivées de Subotic, M’Vila, Ntep et Debuchy, ndlr). Les dirigeants n’avaient pas le choix, il fallait changer des choses pour relancer la machine, analyse-t-il. Et en ce moment, ils sont en confiance. Mais ça reste un match de foot, on a nos qualités et on n’a pas à avoir peur. »

Et même si pour l’ancien vert, ce match aura une saveur particulière, il assure que pour lui, « c’est finalement une rencontre comme les autres ». Soit « un beau match à jouer où il faudra se donner à fond ».


12 Avr 2018 5:43
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 9920
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
je pronostique 1-3 mais je serai au stade !

sainté est une des équipes les plus en forme du championnat et on a beaucoup trop d'absents clés dans notre équipe.

On est jamais à l'abri d'une bonne surprise comme le match fait contre l'OM, mais là je n'y crois pas trop.

Allez Racing tout de même !


12 Avr 2018 7:22
Profil ICQ
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15481
Localisation: Saujon (17)
match de coupe, tout est possible....Même de gagner sur un pénalty généreux. Victoire 2-1 du Racing

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


12 Avr 2018 7:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11143
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
pour faire revenir pekser, j'ai prévu une victoire du racing avec un but de ............ liénard ;)


12 Avr 2018 19:55
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14007
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les Verts reverdissent
En plein marasme fin janvier, l’AS Saint-Étienne, invaincue depuis dix matches, vient samedi à la Meinau avec l’envie de se rapprocher d’un ticket européen. Un morceau de choix pour le Racing, à qui il manque quelques points pour valider le maintien.
« Le Saint-Étienne d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui que nous avons sorti en seizième de Coupe de la Ligue à la Meinau (1-1, 5-4 aux tirs au but le 25 octobre, ndlr) , puis tenu en échec à l’aller à Geoffroy-Guichard (2-2 le 24 novembre, ndlr). »

Alexandre Oukidja, remplaçant dans le Forez, n’a disputé que la première des deux confrontations avec l’AS Saint-Étienne cette saison. Mais le portier strasbourgeois n’a rien oublié de l’équipe désorientée qu’un Racing en pleine bourre (cinq succès, cinq nuls, une défaite en Ligue 1 avant son échec du 20 décembre à Metz) avait affronté à l’automne.
« Gasset a pris les choses en main »

Les Verts étaient alors bien pâles. Mais depuis la nomination le 20 décembre de Jean-Louis Gasset, l’habituel second de Laurent Blanc, ils reverdissent. Si le troisième coach de l’ASSE en 2017-2018, après l’Espagnol Oscar Garcia, démissionnaire le 15 novembre, et son successeur Julien Sablé, vite remplacé par celui qui était venu l’épauler dès le 22 novembre, a mis un peu de temps à trouver la bonne formule (trois revers lors de ses quatre premiers matches de L1), il leur a depuis redonné des couleurs.

Seizièmes le 21 janvier au soir de la 22e journée, avec un point d’avance sur le barragiste Lille, les partenaires de Loïc Perrin sont invaincus depuis dix rencontres (cinq victoires, cinq nuls) et ont engrangé 20 points. Seul Paris (avec 28 pts), miraculé à Geoffroy-Guichard vendredi dernier (1-1, but contre son camp de Mathieu Debuchy à la 90e +2), et Monaco (24 pts) ont fait mieux.

Les Stéphanois, neuvièmes, ne sont plus qu’à quatre longueurs d’une cinquième place devenue européenne depuis le sacre du PSG en Coupe de la Ligue face à l’ASM et trois de la sixième appelée à le devenir aussi si les Parisiens s’adjugent la Coupe de France (*).

Cette spectaculaire métamorphose, un observateur avisé du club forézien y a assisté : « En janvier, tout le monde parlait d’une éventuelle relégation, pas d’Europe. Le club s’est planté dans son recrutement estival, en enrôlant des garçons qui n’ont pas répondu aux attentes, comme l’attaquant de Dijon Loïs Diony, prêté cet hiver à Bristol où il ne brille pas non plus, le latéral gauche grec Alexandros Katranis qui n’a jamais joué ou le Suisse Saïdy Janko qui ne joue plus ».

« Le mercato d’hiver a permis une remise à niveau. Jean-Louis Gasset a pris les choses en main et, avec l’aide de Laurent Blanc, convaincu des internationaux comme Mathieu Debuchy, Yann M’Vila et le Serbe Neven Subotic, sans oublier Paul-Georges Ntep qui, c’est vrai, a moins pesé dans l’amélioration des résultats, développe le suiveur stéphanois. Il a aussi récupéré l’attaquant slovène Robert Beric dont Oscar Garcia ne voulait plus et qui ne jouait pas à Anderlecht où il était prêté. Son apport est évident (cinq buts, une passe en dix matches, dont huit titularisations, ndlr). »

« Le recrutement hivernal a initié une nouvelle dynamique à Saint-Étienne, acquiesce Alex Oukidja. Il va nous falloir faire un match très sérieux pour obtenir un bon résultat. »
« Pouvoir rêver de la cinquième ou sixième place tient du miracle »


Les Stéphanois savent en effet où ils veulent aller, malgré l’incertitude entourant Jean-Louis Gasset, sous contrat jusqu’en 2019, mais qui pourrait accompagner Laurent Blanc dans un nouveau challenge. Antoine Kombouaré (Guingamp) et Christophe Pélissier (Amiens) sont déjà cités comme successeurs potentiels.

« Pour sortir de la crise, le choix de l’entraîneur était importantissime, rembobine le spécialiste de l’ASSE. L’engagement de joueurs chevronnés aussi. Le club a fait le contraire du “player trading” (l’achat, puis la revente de joueurs avec éventuelle plus-value, ndlr), il a géré l’état d’urgence et s’est rassuré avec des valeurs sûres aux qualités indiscutables, mais à l’état de forme incertain, car certains avaient peu joué cette saison. Pouvoir rêver de la cinquième ou sixième place tient du miracle. Sans un penalty raté, un tir sur le poteau et un but encaissé dans le temps additionnel face au PSG, ces cinquième et sixième places seraient même encore plus accessibles. »

Elles le sont toujours. Et ces Verts de nouveau éclatants et qui s’éclatent comptent bien, samedi à la Meinau, entretenir le vert d’un espoir européen.

(*) Le 5e et, peut-être, le 6e disputeront le 2e tour de qualification de l’Europa League.


13 Avr 2018 5:44
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3296
Localisation: WIEN
je le sens bien ce match...je ne sais pas pourquoi......du réalisme de la réussite

3-1 pour le racing

Martin, 2x Corgnet


13 Avr 2018 9:11
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15481
Localisation: Saujon (17)
télésupporteur a écrit:
pour faire revenir pekser

Il reviendra une nuit après avoir bu quelques verres... ;)

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


13 Avr 2018 9:23
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16254
Localisation: Strasbourg
Moi j'ai mis 3-2 pour nous avec un match de fou où on gagne dans les dernières minutes.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


13 Avr 2018 10:37
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juil 2005 14:33
Messages: 471
Localisation: Paris
Plutôt pessimiste pour demain. J'ai pronostiqué un petit 0-2, dans un match compliqué pour nous avec Mvila qui rafle tout au milieu et un Cabella qui s'amuse avec notre défense. :help:


13 Avr 2018 12:05
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com