Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Juin 2018 18:30



Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
 [17/18] 26ème J: PSG / Strasbourg - 5/2 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16254
Localisation: Strasbourg
Allez, ma petite analyse à froid, qui sera certainement moins véhémente qu'à chaud.
Dans l'ensemble, on a fait un match sérieux mais bourré de petites erreurs qui foutent tout en l'air; que ce soit offensivement mais surtout défensivement. Je ne dis pas qu'on pouvait espérer mieux qu'une défaite, mais avec plus d'application, on aurait pu se retrouver avec un score bien moins "large".

Oukidja, a fait pour moi un mauvais match. Alors d'accord c'est le PSG en face mais il a relâché pas mal de balles, n'as pas été impérial dans les airs non plus, et a souvent été en retard. Quelques belles interventions viennent quand même relever un peu sa prestation.
Foulquier, j'ai l'impression qu'il n'en a rien à foutre par moment. Autant des fois il est sérieux, au marquage et solide, autant des fois on a l'impression qu'il délaisse totalement son adversaire pour regarder le jeu. Je m'attends à beaucoup mieux de lui. Heureusement que Neymar a multiplié les mauvais choix car sinon il aurait vécu une soirée encore plus compliquée.
Koné n'a pas été le patron de la défense. Pour être le joueur le plus expérimenté de notre effectif, il a quand même eu pas mal de difficulté à anticiper le jeu adverse comme sur le 5ème but où il peut dégager la balle avant que Cavani ne lobbe Oukidja.
Martinez, nous tue le match, un peu à l'image de Mangane contre Bordeaux. Son erreur de débutant sur le 3ème but est inimaginable à ce niveau et faire son mea-culpa dans la presse ne changera rien à son geste. Après ce but il a eu beaucoup de mal à rester concentré je trouve.
Seka, je pense que c'était le meilleur de nos défenseurs hier soir ... ou en tout cas le moins mauvais. Défensivement tenait à peu près la route et offensivement il y a eu de l'envie sans technique (ça, on y est habitué malheureusement).
Aholou a été énorme. Il a récupéré un nombre considérable de ballons et a porté de belles offensives à bout de bras. Son but est simplement parfait. Il récupère le ballon, avance, lance Lala, qui lui remet en retrait. Le plat du pied puissant rend sa balle imparable pour Areola.
Martin, a comme souvent fait un match moyen. Pas de quoi dire qu'il a été mauvais, pas de quoi dire qu'il a été bon. Il a fait le job sans éclat ni terne.
Lala, a joué à un poste où il n'a pas l'habitude. Hier j'étais fâché de sa prestation car je l'ai trouvé sur courant alternatif et moins bon défensivement que d'habitude. Finalement, je trouve qu'il s'est pas trop mal démerdé même si par moment sa passivité m'a agacé.
Lienard, a beaucoup défendu mais a été offensivement transparent. J'aurais aimé qu'il déborde et centre de temps en temps en dédoublant Da Costa mais ce n'est pas arrivé une seule fois. Les coups de pieds arrêtés ont été bien tiré, et comme d'habitude, dès qu'il est sorti on était bien moins dangereux dans ce domaine.
Da Costa a, comme Lienard beaucoup défendu, mais a également fait pas mal d'appels ou de rush sur son côté. Malheureusement il a cette tendance à vouloir trop en faire et a perdu plusieurs ballons bêtement. Belle remise pour Bahoken sur le second but.
Bahoken a été plutôt nul à mes yeux. Quand je lis qu'il faisait du pressing incessant sur Silva et Kimpembe, je me demande si la personne a vu le match car je me souviens m'être plaint plusieurs fois de l'inverse pendant le match. Pas vraiment d'appels réussis et je trouve que son but est chanceux ... mais d'un autre côté s'il ne tire pas il ne marque pas. Que Areola fasse une boulette ou non. C'est bien qu'il ait marqué, en espérant que ça va le booster pour le reste de la saison.

Bon il faut relativiser tout ça car en face c'était le PSG et dès qu'on a montré le bout du nez avec un but, on s'en prenait 2 ou 3 juste derrière. On aurait pu finir le match avec 8 ou 9 buts dans la musette avec plus de réalisme parisien, mais on aurait aussi pu en mettre un ou deux de plus de notre côté.

Top :
:) :) :) Aholou
:) :) Martin (pour un match moyen ...)
:) Lala ou Da Costa

:( :( :( Martinez
:( :( Oukidja
:( Koné

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


18 Fév 2018 13:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14007
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom - Dimitri Foulquier « La bonne attitude »
Le latéral droit Dimitri Foulquier considère que les Strasbourgeois ont adopté « la bonne attitude » en ne refusant pas le jeu avant-hier à Paris, qu’ils ont certes commis des erreurs préjudiciables, mais que le talent des Parisiens a fait la différence.
5-2. Le score est rude. « Il aurait pu l’être davantage, il aurait pu l’être moins », balance Vincent Nogueira, spectateur de la rencontre jusqu’à son entrée dans le temps additionnel. Avant de quitter Paris, les Strasbourgeois étaient partagés entre deux sentiments : la déception d’en avoir pris cinq et la satisfaction « d’avoir essayé », comme le soulignait Dimitri Foulquier.

Ce dernier a souvent vu passer dans son secteur le TGV Neymar. Pour contenir la star parisienne, Thierry Laurey lui avait “adjoint” Kenny Lala, titularisé un cran devant lui dans un rôle inhabituel de piston droit. Mais cette « prise à deux » digne du basket n’a que partiellement fonctionné. En dézonant souvent, le Brésilien a su trouver les bons angles de passe et provoquer les décalages, quand il n’a pas marqué lui-même.
« Pas de défaite encourageante »

« Notre large effectif permet au coach de changer de tactique. C’est tant mieux, positive néanmoins l’arrière droit prêté par Watford. Tout l’effectif répond généralement présent. Ça nous a aidés toute la saison et ça va nous aider jusqu’à la fin. Nous n’avons pas refusé le jeu. Nous avions un plan et l’avons suivi. L’équipe ne s’est pas cachée. C’est une bonne attitude. Marquer six buts au PSG en trois matches (*) est de bon augure pour la suite. »

Les Bleus ont même poussé l’irrévérence jusqu’à ouvrir le score dès la 6e par Aholou. Mais leur avance a été de courte durée. « Nous avons concédé l’égalisation beaucoup trop tôt, concède Foulquier. Après, c’était compliqué chez un PSG poussé par son public. Je ne pense pas que nos erreurs aient précipité notre défaite. Je pense surtout qu’elle l’a été par la qualité des Parisiens. Et je n’ai pas envie de parler des erreurs parce que le football en est fait et parce que l’équipe s’est battue. »

Pour autant, celui qui a vécu une première partie de saison blanche à cause d’une blessure réfute le terme de défaite encourageante. « Il n’y a pas de défaite encourageante, répond-il. Encore une fois, l’important, c’est d’avoir la bonne attitude. En l’ayant, on va plus gagner de matches qu’en perdre. »

Au moins le Racing est-il reparti du Parc sans avoir pris de valise historique, comme celle ramassée par Dijon le 17 janvier (8-0), tout en étant resté fidèle à ses intentions de jeu. « Cette défaite ne va pas du tout nous plomber, précise-t-il. On sait que le championnat est encore long. On connaît notre objectif et il passe par une victoire dès vendredi contre Montpellier. Ce sera un autre rendez-vous, un autre type de match, à la maison cette fois. Il faut d’ores et déjà se concentrer sur cette échéance très importante. »

Après avoir passé deux buts à la meilleure défense de Ligue 1, celle du PSG (19 buts encaissés), Foulquier et les siens tenteront en fin de semaine de percer le coffre-fort montpelliérain, presque aussi solide (21 buts concédés en 26 journées, dont 10 en 12 déplacements). La mission ne sera pas simple. Mais il se cache dans l’effectif alsacien quelques “Arsène Lupin” capables de fracturer les cadenas réputés inviolables.

(*) 2-1 en Ligue 1 et 2-4 en Coupe de la Ligue à la Meinau, 5-2 au Parc avant-hier.


19 Fév 2018 6:11
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14007
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Savoir atterrir
Logiquement battu par le PSG (5-2), samedi après-midi au Parc des Princes, le Racing n’a pas à regretter ses ratés dans la capitale. Le dernier tiers du championnat recèle de belles occasions pour réussir sa saison.
L’ombre de Madrid s’est un peu effacée. Entre les sifflets essuyés par Unai Emery, l’entraîneur parisien à l’annonce des équipes, une banderole amère dans les travées « Puta Madre » et quelques remplaçants de l’affiche européenne scrutés par tous les suiveurs parisiens, le PSG-Racing du week-end a été un peu le match d’après dans la capitale.

En gagnant leur 17e rencontre de rang en leur antre, Neymar, Areola et compagnie ont entamé la digestion d’un échec majeur dans leur saison et la préparation d’un match retour qu’ils se doivent de réussir.

Pour les Strasbourgeois, le rendez-vous ne correspondait pas tout à fait non plus à une échéance comme une autre. C’était une occasion de tutoyer les étoiles, de se frotter à ce qui se fait de mieux sur la planète foot sans réelle pression du résultat, une sorte de parenthèse dans un championnat passé à souquer.

Le leader parisien était en crise après avoir perdu (3-1) son 8e de finale aller en Ligue des champions ? « Franchement, quelle crise », s’interrogeait Thierry Laurey avant même la 26e journée. Pour écorner la supériorité du club qatari en Ligue 1, il en faudrait beaucoup plus.

Le scénario, avec une ouverture du score précoce par un Aholou dans une forme étincelante ces temps-ci, n’a même pas été une invitation à espérer. Paris a rapidement égalisé et s’est vite envolé. Avant même la demi-heure de jeu, la parenthèse illusoire s’est refermée. Sur les coups de 19 heures, il s’agissait définitivement de passer à autre chose pour un promu courageux.

Le Racing n’a pas réussi un grand match avant-hier, Paris non plus. En haussant un brin le curseur, en gommant l’une ou l’autre scorie dans sa sortie, le premier aurait-il pu enfouir un peu plus le second dans ses soucis ?

On peut en douter. Objectivement, un point aurait été le fruit d’un hold-up, tant le champion en puissance a raté un wagon d’occasions.

« En caricaturant à peine, tu as la balle une minute quand, eux, ils l’ont trois, a souligné l’entraîneur du Racing. Trois minutes, c’est long. Et tu as intérêt à faire une bonne utilisation du ballon quand tu l’as. »

Sur ce dernier point, le capitaine Koné et ses coéquipiers s’en sont bien sortis. Ils ont marqué deux buts en se projetant avec un certain talent vers l’avant et Saadi s’est vu refuser un but valable en fin de rencontre.
« Se concentrer sur les quinze équipes contre qui on doit exister »

Quand le PSG a mis la marche avant, le Racing s’est toutefois révélé moins pertinent. Les premier (Draxler), troisième (Di Maria) et quatrième (Cavani) buts étaient évitables. Kenny Lala, auteur d’un match intéressant, a involontairement servi Julian Draxler pour l’égalisation. Et Pablo Martinez s’est montré guère inspiré en deux occasions alors qu’il tenait plutôt bien la baraque ces dernières semaines.

Si les Strasbourgeois n’en ont pas fini avec leurs contrariants ratés, ils se sont refusé à refréner leur irrépressible envie de jouer. Il y a du judicieux à ne pas renier son identité. Ce matin, les quatre points d’avance sur Amiens, qui occupe la 18e place – celle de barragiste – dessinent un appréciable joker tandis que le calendrier présente quelques avantages.

« On revient à notre championnat des petits où on essaye d’exister, a anticipé l’entraîneur strasbourgeois en pensant à demain. Paris, c’est une cerise sur le gâteau. Il faut se concentrer sur les quinze équipes contre qui on doit exister. »

Le top-4 – Paris, mais aussi Monaco, Marseille et Lyon – exerce effectivement une domination spectaculaire sur la Ligue 1 cette saison et le Racing n’en croisera plus que deux, d’ici à mai (Monaco mi-mars, Lyon pour la 37e journée), qui plus est à domicile où il peut toujours espérer gratter un petit quelque chose. Après tout, face à l’OM et le PSG, il a réussi à récolter quatre points.

Mais c’est aussi face au reste de la bande qu’il faudra se forger un avenir en Ligue 1, à savoir prendre les dix à douze points nécessaires pour laisser trois équipes derrière. En la matière, les choses sérieuses ne tarderont pas : dès vendredi (20h45), face à Montpellier à la Meinau, il sera l’heure d’atterrir avec bonheur.


19 Fév 2018 6:12
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16254
Localisation: Strasbourg
Je m'attendais à voir pas mal de réactions sur ce match et ce calme me surprend :shock:
On est si peu à l'avoir vu ???

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


19 Fév 2018 17:04
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 9920
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
bah y'a pas grand chose à en dire non plus..... on s'attendait à prendre une volée, on en a pris une (raisonnable au final), donc voilà, next.


19 Fév 2018 17:42
Profil ICQ
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3337
C'est difficile (ou disons, pas très excitant) de commenter un match qui était quasiment joué d'avance.

La seule surprise pour moi c'est que je m'attendais à 90 mn d'attaque-défense (comme au match aller), or j'ai vu un Racing plein de culot et de fraîcheur, tout à fait capable de construire du jeu et d'emmerder (parfois) les Parisiens. On pourra toujours lui reprocher sa naïveté, mais je pense que c'est le prix à payer quand on est un petit promu et qu'on décide d'emmerder un bulldozer comme le PSG.

Grosso modo j'ai trouvé ce match plutôt encourageant, même s'il a cruellement souligné nos carences défensives. Le seul objectif qu'on pouvait espérer atteindre était de ne pas être ridicules, et cet objectif a été largement atteint, de mon point de vue.


19 Fév 2018 17:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14007
Localisation: Dorlisheim
Effectivement quoi dire, Paris reste Paris très difficile à jouer à l'extérieur alors à Paris c'est presque mission impossible, le racing lui il a joué avec les moyens qui sont les leurs, et je trouve qu'ils les ont bien utilisé .


19 Fév 2018 20:54
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 1755
Localisation: Strasbourg
Its_me a écrit:
Je m'attendais à voir pas mal de réactions sur ce match et ce calme me surprend :shock:
On est si peu à l'avoir vu ???




Certes, peu de commentaires mais d'aucun aura noté la qualité, la justess et la pertinence des posts laissés :lol: :lol: :lol:


19 Fév 2018 21:47
Profil
Aspirant@Pro
Aspirant@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 132
Roswell Man a écrit:
C'est difficile (ou disons, pas très excitant) de commenter un match qui était quasiment joué d'avance.

La seule surprise pour moi c'est que je m'attendais à 90 mn d'attaque-défense (comme au match aller), or j'ai vu un Racing plein de culot et de fraîcheur, tout à fait capable de construire du jeu et d'emmerder (parfois) les Parisiens. On pourra toujours lui reprocher sa naïveté, mais je pense que c'est le prix à payer quand on est un petit promu et qu'on décide d'emmerder un bulldozer comme le PSG.

Grosso modo j'ai trouvé ce match plutôt encourageant, même s'il a cruellement souligné nos carences défensives. Le seul objectif qu'on pouvait espérer atteindre était de ne pas être ridicules, et cet objectif a été largement atteint, de mon point de vue.


Assez d'accord avec ton analyse.


19 Fév 2018 21:57
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1436
On savait que la défaite serait au rendez-vous et que seul le score ferait partie du suspens. Je crois que les joueurs de Strasbourg n'ont pas à rougir de leur prestation même si l'écart entre les deux équipes est plus que notable. Mais ça on le savait avant.
Je n'ai pas envie de délivrer des bons et des mauvais points, je retiens qu'il y avait de l'envie et beaucoup de solidarité.
Il y a eu de belles phases de jeu mais aussi beaucoup d'errances défensives.
Le plus dur reste à faire, en premier lieu il s'agit de battre Montpellier qui ne viendra pas en victime expiatoire. L'étau se resserre entre les mal classés, le moindre faux pas sera dorénavant fatal. Cela passe impérativement par une victoire lors du prochain match. Rien ne sert de s'extasier sur la " résistance " démontrée face au PSG et mettre en avant les deux buts marqués si on ne réussit pas à battre Montpellier.
Paris était une parenthèse, sympathique certes, mais qui ne permet pas de préjuger de l'avenir.
On peut retirer des enseignements de ce match malgré tout. Oukidja est en forme, sans lui on prend au moins trois de plus.
Lala n'est bon qu'en latéral. Foulquier est vraiment moyen, Martin est tout sauf indispensable. Bahoken a un sens du but indéniable et pèse sur la défense adverse, je vois mal se passer de lui.
Sur ce match Martinez m'a déçu, même beaucoup, pas uniquement pour sa " boulette ", j'espère qu'il va se reprendre. On va lui pardonner ce qu'on ne pardonne pas à Mangane.
On verra par la suite quels sont les joueurs les plus concernés , entre ceux qui sont déjà ailleurs et ceux qui se voient ailleurs il y aura peut-être moyen de faire la part des choses. J'espère que Laurey saura gérer une fin de championnat qui s'annonce difficile. C'est dans ces moments-là qu'on reconnait la valeur d'un entraîneur.


21 Fév 2018 4:02
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com