Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 22 Juin 2018 22:59



Répondre au sujet  [ 118 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivante
 [17/18] 23ème J: Lille / Strasbourg - 2/1 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14022
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
Lille OSC-Racing le dimanche 28 janvier à 15h
La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation de la 23e journée de Ligue 1 Conforama.
La rencontre entre le LOSC et le Racing se déroulera le dimanche 28 janvier à 15 heures et sera diffusée sur BeIN SPORTS. Ce sera le premier match de l’histoire du Racing au Stade Pierre-Mauroy.


Un match pas facile à pronostiquer, en plus il se rencontre trois jours avant en CDF, mais pour Lille et le racing la priorité c'est le championnat, un match nul ? tout dépend des forces laissées en CDF, bien que je pense que TL ne va pas faire jouer la même équipe trois avant.


21 Jan 2018 15:13
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6417
Localisation: Mulhouse
C'est probable Kaniber : ne serait-ce qu'au milieu de terrain, je pense qu'on n'aura pas Nogueira-Grimm-Gonçalves, mais plutôt Lienard-Aholou-Gonçalves. Pareil en défense, je pense que Mangane ou Martinez va retrouver son poste à la place de Salmier (qui nous coût le but lillois jeudi). En attaque on a pas mal tourné : Da Costa et Terrier n'ont joué que 15 minutes respectivement contre Dijon et Lille, Blayac n'a pas joué jeudi soir.

Du coup, je pense que les joueurs devraient être assez frais. Reste que ce sera sans doute aussi le cas pour les Lillois ; vu leurs ambitions de début de saison, ils doivent avoir de la profondeur de banc pour tenir 2 fois 90 minutes en 3 jours ...


27 Jan 2018 14:10
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 9927
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
je vois Lille nous rendre la monnaie et nous battre 2-1.


27 Jan 2018 15:43
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14022
Localisation: Dorlisheim
J'ai peur que tu à raison Gotcha.


27 Jan 2018 15:49
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6417
Localisation: Mulhouse
Ce sera un bon test. Si Lille devait finalement se fâcher, un Racing bien parti pour se maintenir irait malgré tout chercher un nul là-bas.

A noter l'intéressant topic d'avant-match sur le forum des supporters du LOSC :
http://www.allezlelosc.fr/forum/viewtop ... 467c000d4c


27 Jan 2018 17:28
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3344
fan_racing a écrit:
Reste que ce sera sans doute aussi le cas pour les Lillois ; vu leurs ambitions de début de saison, ils doivent avoir de la profondeur de banc pour tenir 2 fois 90 minutes en 3 jours ...


Vu les efforts qu'ils ont déployés ces derniers temps pour essayer de rapatrier leurs joueurs prêtés, je doute un peu de leur profondeur de banc.

Cela dit les Lillois sont loin d'être mauvais, ils manquent juste de confiance. Le Racing devra les faire douter le plus longtemps possible pour espérer un bon résultat.


27 Jan 2018 17:37
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007 0:30
Messages: 518
Match que le Racing devrait gagner. Du coup, le Racing perdra 3-0.

_________________
Lovely day for a Guinness


27 Jan 2018 23:54
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14022
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Troisième levée ?
Les Strasbourgeois retrouvent cet après-midi une équipe lilloise qu’ils viennent de battre en Coupe de France (2-1). L’occasion, pour le Racing, de poursuivre sa quête de points en vue du maintien.
Après avoir battu Lille en août dernier (3-0), lors de la 2e journée de Ligue 1, puis avoir remis le couvert cette semaine, en s’imposant en 16e de finale de Coupe de France (2-1), les Strasbourgeois retrouvent les Lillois pour le 3e acte de la saison.

Ces retrouvailles avec les Nordistes ont cette fois pour cadre la 23e journée de championnat et se dérouleront cet après-midi au stade Pierre-Mauroy.

Et comme souvent – pour ne pas dire toujours –, ce déplacement s’annonce compliqué, si l’on en croit Thierry Laurey, l’entraîneur alsacien.

Car si le Racing s’est montré plutôt convaincant jeudi soir et a finalement pris le dessus sur les Lillois, c’est une tout autre rencontre qui se profile cet après-midi.
« Il faut batailler encore et encore »

« C’est toujours une bonne chose de se qualifier en Coupe, et ça nous a fait du bien de nous mettre en mode “lutteur” pour réussir à l’emporter. Mais demain (cet après-midi) , ce sera un match totalement différent », lâche d’emblée le coach des Ciel et Blanc.

Forcément. Ne serait-ce qu’en raison du visage des deux onze de départ. Jeudi dernier, en clôture de ces 16es de finale de Coupe de France, Thierry Laurey et Christophe Galtier avaient fait tourner leur effectif. Cet après-midi ce ne sera pas le cas et les hommes en forme du moment devraient être alignés de part et d’autre (lire ci-contre).

L’ancien entraîneur de Saint-Étienne avait d’ailleurs annoncé, dès le début de semaine, que l’échéance la plus importante, pour le Losc, était celle du dimanche (lire page suivante).

Mais pour le Racing, cette rencontre revêt aussi une grande importance. Car quand on est promu, aucun relâchement n’est permis dans cette Ligue 1 au classement resserré, comme le rappelle Thierry Laurey.

« On ne peut pas se permettre de lâcher un match. Et les points, on essaie de les prendre où on peut, comme on peut. Et on n’a pas le choix : il faut batailler encore et encore pour les prendre au plus vite. »

Et pourquoi pas en réalisant la passe de trois face à des Dogues aux abois en championnat ? « Il faut rester dans notre dynamique, avance Laurey, en évoquant les deux victoires consécutives de ses troupes. Mais on sait aussi que si on n’entame pas la rencontre comme il le faut, on peut se faire tordre n’importe où, par n’importe qui. »

Y compris, donc, par le 18e de Ligue 1, qui n’a pas gagné à domicile depuis le 2 décembre et une victoire face à Toulouse (1-0). « Aujourd’hui, on est dans une position moins inconfortable que certaines équipes au classement, avance encore le coach strasbourgeois. Mais on n’a pas non plus quinze points d’avance. Même Metz (lanterne rouge) peut encore revenir. »

Et surtout, si les Dogues ont les crocs émoussés, ils ont aussi (et surtout) le couteau sous la gorge. On l’a compris, les Strasbourgeois doivent donc éviter tout excès de confiance s’ils veulent grappiller ne serait-ce qu’un point en terre nordiste.

« Il faut être régulier et rester concentré. On est capable de le faire, mais par moments, on a des petits oublis et ça, il faut le corriger. Il faudrait avoir un vrai contenu dans ce match pour espérer l’emporter », prévient aussi Thierry Laurey. Tel est, en effet, le prix à payer pour s’offrir une troisième levée…
Image


28 Jan 2018 6:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14022
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lille veut surnager
Battu en Coupe de France (2-1), le LOSC n’a pas sorti la tête de l’eau avec Christophe Galtier, successeur de Marcelo Bielsa, mais espère le faire cet après-midi.
“El Loco” Marcelo Bielsa, évincé le 22 novembre, n’est plus là.

Les méthodes « très particulières » du technicien argentin – pour reprendre l’adjectif usité mercredi par le coach du Racing Thierry Laurey en conférence de presse – non plus.

Mais son successeur Christophe Galtier, intronisé lors de la trêve hivernale, n’a encore pas réussi à remettre les Dogues dans le droit chemin. Certes, son baptême du feu s’est soldé par deux succès de rang début 2018 : au Mans en 32es de Coupe de France (4-2), puis à Caen en Ligue 1 (1-0).
« Une obligation de résultat »

Mais les Nordistes ont, depuis, enchaîné trois revers : 1-2 contre Rennes l’autre mercredi après avoir mené jusqu’à la 85e , 1-0 à Troyes le 20 janvier, et le dernier en date, jeudi à la Meinau en 16es de Coupe de France (2-1).

18e et barragiste avant la 23e journée, Lille est mal en point(s) sportivement et financièrement, comme en atteste la vente précipitée de Martin Terrier – prêté cette saison au Racing – à Lyon vendredi.

À Troyes, Christophe Galtier s’était fâché tout rouge. À Strasbourg il y a trois jours, il a trouvé des motifs d’espoir. « On a essayé d’être meilleur sur un plan collectif, individuellement aussi. Dans l’état d’esprit, la combativité, les efforts, c’était mieux, mais pas suffisant. Parce qu’on a aussi manqué de détermination offensive, notamment en première période, avec peu de présence dans la surface. Nos attaquants doivent avoir envie de marquer et faire marquer. L’équipe a tout de même été mieux dans son comportement global. »

Le Racing ne s’en est pas moins qualifié et se rendra à Grenoble en 8es le 8 février. Les Bleus ont-ils pour autant pris un ascendant psychologique avant la “revanche” de cet après-midi au stade Pierre-Mauroy ?

Si Thierry Laurey ne trouve pas la question réellement pertinente après un succès en Coupe qui, à ses yeux, ne présage en rien ce qui peut se passer en championnat, Christophe Galtier estime que cet ascendant psychologique existe de fait. « Les Strasbourgeois en ont un, oui, parce qu’ils n’ont aucune pression. Ils sont en train de faire un très bon championnat. Ils sont en confiance. Strasbourg n’a pas d’inquiétude, alors que nous avons une obligation de résultat. »

Les Bleus sont évidemment moins sous tension que des Dogues dont les dirigeants visaient – faut-il le rappeler ? – le Top 5. Mais le classement est si serré qu’en cas de succès, les Nordistes pourraient revenir à deux longueurs des Alsaciens.

« Une victoire nous rapprocherait à deux points d’eux comme une victoire nous aurait permis de passer devant Troyes lorsque nous y sommes allés, tempère l’ancien coach de Saint-Étienne avec un brin d’ironie. Malheureusement, les matches, avant de les gagner, il faut les jouer. C’est un match important pour nous. Il faudra y mettre beaucoup de détermination, un état d’esprit encore supérieur à celui que nous avons affiché à la Meinau et ne pas commettre de nouveau ces petites erreurs qui nous coûtent cher. Car dans une situation comme la nôtre, tout coûte cher. »

Au Racing de faire ce qu’il faut pour que ça lui rapporte gros…


28 Jan 2018 6:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14022
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Laurey a le choix

Au regard des cadences du moment – le Racing est au cœur d’un cycle de huit matches en trente jours –, Thierry Laurey, l’entraîneur strasbourgeois, n’est assurément pas malheureux de pouvoir compter sur un effectif remplumé. Au passage, la qualification en Coupe de France, cette semaine, lui a montré que certains éléments, peu utilisés, étaient susceptibles de rendre bien des services en cas de coup dur.

Mais en Ligue 1, aujourd’hui, l’heure n’est pas aux coiffeurs mais aux titulaires, dont le statut est tout relatif. Demandez à Idriss Saadi qui a été invariablement titularisé sur les six premières journées avant de ne plus jamais l’être en championnat depuis quatre mois. L’international algérien a été intéressant jeudi, mais ce sont bien Martin Terrier et Nuno Da Costa qui devraient mener l’attaque strasbourgeoise.

En défense, Kader Mangane et Pablo Martinez sont attendus pour relayer Bakary Koné et Yoann Salmier, d’autant que le premier est resté en Alsace après avoir été éprouvé sur un duel aérien il y a trois jours. Sur les côtés, Ernest Seka et Kenny Lala tiennent la corde, d’autant que Dimitri Foulquier s’est entraîné à part hier et que le staff technique veille à le préserver après un cycle aller quasiment vierge en raison des blessures.

Au cœur du jeu, dans le traditionnel milieu en losange, le quatuor Gonçalves, Aholou, Martin, Lienard est attendu, tandis que dans la cage, Bingourou Kamara (photo ci-dessus) , après le test satisfaisant en Coupe, regagne ses galons de titulaire pour une première en Ligue 1 depuis la victoire face au PSG.
Lille récupère à deux

Le Losc devrait lui aussi revoir ses batteries par rapport à jeudi. Seuls cinq éléments pressentis au coup d’envoi cet après-midi étaient titulaires à la Meinau – Amadou, Alonso, Soumaré, Ponce et Bissouma. Ce dernier s’est montré convaincant en 16e de finale et devrait être préféré à El Ghazi, ce qui conduira Christophe Galtier à modifier son schéma, le Losc privilégiant un système à deux récupérateurs, plutôt que sa plus habituelle tactique à quatre milieux offensifs derrière l’attaquant de pointe, Ezequiel Ponce.

ABSENTS. – À Lille : Thiago Maia, Soumaoro, Malcuit (blessés).
Au Racing : Koné, Corgnet, Ndour, Oukidja, Tchamba (blessés), Aaneba (suspendu), Zohi, Caci, Othon (choix).


28 Jan 2018 7:08
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 118 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com