Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Oct 2018 5:22



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 144 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 15  Suivante
 [17/18] 20ème J: Strasbourg / Guingamp - 0/2 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14681
Localisation: Dorlisheim
Citation:
Racing-EA Guingamp le vendredi 12 janvier à 20h45
La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation de la 20e journée de Ligue 1 Conforama.
La rencontre entre le Racing et l’En Avant Guingamp se déroulera le vendred 12 janvier à 20h45 à la Meinau en ouverture de la 20e journée de Ligue 1 Conforama. Elle sera diffusée sur Canal + Sport.


Changement de décors le championnat reprend c'est droit, il faudra si c'est possible de pendre les trois points .


7 Jan 2018 18:03
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14681
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Un nouveau marathon
La qualification de dimanche en Coupe de France contre Dijon à la Meinau (3-2 a.p.) alourdit le programme du Racing en janvier, avec cinq matches en quinze jours. Les Bleus savent qu’ils joueront gros lors des deux premiers mois de l’année.
La trêve a fait du bien, mais le terrain gras de la Meinau, assoupli par les fortes précipitations de ces derniers jours, et la prolongation d’avant-hier contre Dijon en ont déjà atténué les bienfaits. « Les deux équipes ont été gênées par l’état du terrain », disait d’ailleurs au coup de sifflet final le coach dijonnais Olivier Dall’Oglio, ancien joueur de la maison bleue (1989-1992).
« Ça va s’enchaîner très vite »

Les 120 minutes n’ont évidemment rien arrangé. Mais même si le Racing rejouera dès vendredi (20h45), toujours dans son stade, contre Guingamp lors de la 20e journée de Ligue 1 – la première du cycle retour –, Thierry Laurey ne doute pas que ses joueurs, à qui l’entraîneur strasbourgeois a accordé leur lundi de repos, auront retrouvé de la fraîcheur.

Il le faudra, car avec cette qualification en Coupe de France, les Alsaciens se préparent à courir en ce début d’année un marathon de cinq matches en quinze jours.

C’est bien connu : la récupération est souvent plus facile après un succès. La qualification de dimanche en Coupe a, de fait, permis de se (re)lancer avant les prochaines échéances. C’était aussi le but avoué du stage de la semaine passée en Espagne. « On y a trouvé de bonnes pelouses et de très bonnes conditions d’entraînement, s’en félicite encore le technicien alsacien. L’objectif était de bien se préparer pour ce premier rendez-vous contre Dijon, mais aussi de se projeter sur les autres rencontres de janvier. On va notamment avoir des duels difficiles à la Meinau, face à Guingamp, Dijon qui reviendra en championnat et Bordeaux début février. Ça va s’enchaîner très vite. On espère qu’avec le soutien du public, on parviendra à nos fins vendredi contre Guingamp qui s’est lui aussi qualifié (1-0 contre Niort, ndlr). Mais rien ne va nous être donné dans la deuxième partie de saison. Il faudra être encore plus concentrés, rigoureux et aussi talentueux par moments. Ce sera la condition pour obtenir le maintien le plus rapidement possible. »

Guingamp, le premier, ne donnera sûrement rien aux Bleus en cette fin de semaine. En éliminant les Chamois, les joueurs d’Antoine Kombouaré ont enchaîné un sixième match sans défaite. Avant la trêve de Noël, ils avaient engrangé 11 points sur 15 (3 victoires, 2 nuls) pour se hisser au 7e rang, ex aequo avec Montpellier, de la L1, avec 26 points, soit deux de plus que le Racing. C’est aussi pour cette raison que bien entamer 2018 contre Dijon en Coupe était sinon capital, du moins important pour des Strasbourgeois victimes d’un vilain coup de froid à Metz juste avant la coupure hivernale (revers 3-0 le 20 décembre).
« C’est bien d’avoir relancé la dynamique cassée à Metz »

Appelé au relais de Stéphane Bahoken à une dizaine de minutes de la fin du temps réglementaire avant-hier, Jérémy Blayac sait que les deux prochains mois seront cruciaux. « C’est bien d’avoir relancé une dynamique qu’on avait cassée à Metz , met en lumière l’avant-centre, auteur de son 3e but officiel de la saison malgré un temps de jeu réduit. Il fallait bien débuter l’année. Maintenant, place au championnat. Les deux mois qui arrivent seront très importants pour nous dans l’optique du maintien. Nous avons fait un gros effort et pris beaucoup de points en novembre et décembre. Il va falloir en refaire un autre en janvier et février. » Avec cinq réceptions en huit journées jusque fin février, le Racing, invaincu à la Meinau en championnat depuis le 24 septembre (1-2 contre Nantes), a effectivement un gros coup à jouer.


9 Jan 2018 6:38
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14681
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Terrier espéré contre Guingamp

Des Strasbourgeois qui émargent encore à l’infirmerie, un seul est susceptible d’être rétabli pour la réception de Guingamp ce vendredi : Martin Terrier. L’attaquant international espoirs, victime d’une lésion à l’ischio-jambier gauche le 20 décembre à Metz où il reprenait tout juste la compétition après une blessure à l’ischio droit à Bordeaux douze jours plus tôt, est en reprise – très - active. « On doit faire encore le point avec le staff médical, mais je me sens bien. Maintenant, il y a une différence entre l’intensité des séances individualisées et celle d’un match. On va voir. »

En revanche, le joueur prêté cette saison par Lille ne pourra pas jouer face au LOSC que le Racing se prépare à affronter deux fois en quatre jours : le 23 ou 24 janvier en 16es de finale de Coupe de France à la Meinau, puis le 27 dans le Nord en Ligue 1 (date à confirmer). Une clause dans son contrat de prêt l’empêche en effet d’être aligné contre le club auquel il appartient jusqu’en 2021, toutes compétitions confondues.
Kamara sans doute encore absent lors des deux prochains matches.

Eloigné des terrains depuis le 2 décembre à cause d’une tendinite au genou droit, Bingourou Kamara a lui aussi entamé une préparation physique individuelle. Mais l’habituel gardien titulaire a laissé entendre hier qu’il ne serait prêt ni pour la venue de Guingamp vendredi, ni pour le déplacement à Marseille mardi prochain. « On ne sait jamais, mais ça ne devrait pas être bon. »

Le portier international espoirs espère donc être opérationnel pour la réception de Dijon le samedi 20 janvier. Si ce pronostic se confirme, Alexandre Oukidja sera reconduit dans la cage alsacienne face à Guingamp et au Vélodrome.


10 Jan 2018 6:36
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3440
Kaniber a écrit:
dna a écrit:
En revanche, le joueur prêté cette saison par Lille ne pourra pas jouer face au LOSC. Une clause dans son contrat de prêt l’empêche en effet d’être aligné contre le club auquel il appartient jusqu’en 2021, toutes compétitions confondues.


C'est courant, ce genre de clause ? :shock:


10 Jan 2018 18:39
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10169
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
oui, ça arrive assez souvent.


10 Jan 2018 19:09
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14681
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
L’exotique rencontre
En vacances à la Martinique, l’actionnaire du Racing Paul Adam et le milieu guingampais Nicolas Benezet ont suivi ensemble l’accession des Bleus en National le 2 juin 2013 contre Raon à Épinal (3-2). Restés en contact depuis, ils ne se sont jamais revus. Les retrouvailles auront lieu demain à la Meinau.
Au printemps 2013, Paul Adam avait – presque – tout prévu. « J’avais réservé mes vacances en Martinique juste après le dernier match du Racing à Raon-l’Étape. C’était la première fois depuis très longtemps que je m’accordais quinze jours. Malheureusement pour moi, la rencontre a été repoussée d’une semaine et délocalisée à Épinal ( le 2 juin ). Je suis parti quand même. Mais il était hors de question que je rate cette ‘’finale’’. »

À l’hôtel où il réside, dans la petite commune du François, celui qui, un an plus tôt, a accepté de devenir actionnaire du Racing aux côtés de Marc Keller se lance dans la quête frénétique d’une télé ou d’un ordinateur. « Je n’avais pas pris mon PC. Il me fallait absolument trouver un écran. »
«J’ai accepté parce que c’était Strasbourg.»


Le matin de la rencontre, il croise au petit déjeuner deux jeunes garçons à casquette. « Ils avaient une dégaine de footballeurs. J’ai engagé la conversation. » Ses deux interlocuteurs ne sont autres que Nicolas Benezet, le milieu de terrain nîmois, alors en partance pour Évian-Thonon-Gaillard, et son jeune frère Lucas, qui évolue cette saison chez les U19 d’Orléans.

« Je leur ai proposé de regarder le match ensemble. » À l’heure dite, le trio s’installe devant un écran à la connexion défaillante. « Il y avait un décalage entre le son et l’image. Les buts étaient annoncés avant même que l’action n’ait lieu. Surtout, il y avait des coupures incessantes. C’était un supplice pour moi. Parfois, on voyait David Ledy partir au but et l’image coupait. On ne savait pas s’il était allé au bout. »

« Disons qu’on n’était pas dans des conditions optimales pour regarder un match de foot pour la montée en National », en sourit rétrospectivement Nicolas Benezet, Guingampais depuis 2015 et visiteur de la Meinau demain pour la 20e journée de Ligue 1.

À 3-0 pour le Racing après un but de Ledy à la 88e , Paul Adam est tout près de sabrer le champagne. Mais la retransmission s’interrompt à nouveau brutalement. «J’ai dit : ‘’C’est bon !’’. Mais Nicolas, qui m’a commenté toute la rencontre, m’a répondu qu’un match n’était jamais scellé avant le coup de sifflet final et qu’il fallait attendre. Quand l’image est revenue, le score n’était plus que de 3-1 et Raon l’a tout de suite réduit à 3-2 sur penalty (92e ). J’ai tremblé jusqu’au bout. Finalement, Strasbourg a gagné. On a fêté ça tous les trois devant un cocktail et un bon repas. »
Benezet a dérogé
à sa règle d’or


Et voilà comment, au fin fond d’une Martinique qu’il affectionne (« j’y suis retourné pour la quatrième fois à Noël, je change systématiquement d’endroit pour mieux la découvrir »), Nicolas Benezet a dérogé à sa règle d’or.

« Je ne visionne jamais un match quand je suis en vacances. Paul a réussi à m’en faire regarder un pour la première fois, de CFA en plus ! Il a vraiment été très fort ( rires ). Mais j’avoue que j’ai accepté parce que c’était Strasbourg. J’ai toujours aimé ce club et l’ambiance de la Meinau. À Épinal aussi, les supporters strasbourgeois ont mis une sacrée ambiance.»

L’ex-international des moins de 20 ans, Étoile d’or France Football en 2012-2013 (meilleur joueur de Ligue 2), et l’actionnaire strasbourgeois ne se sont plus revus depuis. Mais ils sont restés en contact via les réseaux sociaux où le Guingampais est très actif. « Paul m’envoie de temps à autre un message, je lui réponds. C’est une personne très sympa, un passionné de son club et de foot. Ce serait bien si on avait le temps de se revoir vendredi à la Meinau. »

Sauf contretemps, les retrouvailles auront bien lieu demain. « Quand nous nous sommes quittés à la Martinique, nous nous sommes dit que nous nous recroiserions peut-être un jour sur un terrain », se remémore Paul Adam qui n’a pu se rendre à Guingamp au match aller le 27 août (2-0 pour En Avant). « Nicolas vient à la Meinau. J’irai l’accueillir à la descente du bus. J’espère que nous aurons le temps d’échanger quelques mots.»

Pas sûr, cependant, que la conversation tourne autour de la tactique élaborée par le club costarmoricain pour tenter de s’imposer à Strasbourg.


11 Jan 2018 7:00
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11092
Localisation: HAGUENAU
afin d'éviter de se mettre une pression supplémentaire, le racing ferait bien de gagner ce match oh combien important parce que dans la foulée il se rendra à Marseille où à mon avis il n'y a rien à chercher ;)


11 Jan 2018 9:40
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2073
Localisation: Saint Herblain - 44
Et moi je pense que le nul est tout à fait dans les cordes de Strasbourg. Je pense même que le Racing fera un meilleur résultat à Marseille que contre Guingamp.


11 Jan 2018 11:02
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11092
Localisation: HAGUENAU
j'en déduit que si le racing cherche un nul à Marseille voir gagne , nous perdrons contre Guingamp d'après toi, pas très optimiste à domicile :roll:


11 Jan 2018 11:50
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2073
Localisation: Saint Herblain - 44
Pas optimiste en effet. J'ai peut-être exagéré en disant "meilleur". Mais ces derniers temps on fait nos bons résultats contre les gros et on perd dès que l'on affronte des équipes réputées plus faible.


11 Jan 2018 14:08
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 144 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 15  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com