Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Avr 2018 23:54



Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 [17/18] 19ème J: Metz / Strasbourg - 3/0 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13753
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Bonnefoi retarde l’échéance
L’habituel portier n°3 Landry Bonnefoi, titularisé pour la deuxième fois consécutive, a multiplié les parades décisives et longtemps maintenu à flot un RCSA ballotté durant les trois quarts du match. Il ne pouvait rien sur les trois buts lorrains.
B ONNEFOI (7). – Titulaire pour la 2e fois d’affilée, l’habituel portier n°3 a réalisé une brillante première période, multipliant les parades devant Dossevi (8e ), Rivière (12e ) et Roux (28e ). Il a aussi réalisé un superbe arrêt réflexe sur une nouvelle tête de Rivière à bout portant (29e ), puis a confirmé sa prestation de haut vol en claquant en corner une volée du gauche à bout portant de Mollet (56e ). Malheureusement pour lui, il est totalement livré à lui-même sur les trois buts.

LALA (7). – On l’a souvent vu en début de partie tenter d’apporter les décalages. Mais à mesure que Metz prenait l’ascendant, il a beaucoup dû défendre et a d’ailleurs été averti à la 63e pour excès d’engagement. Même dans la tempête, il a sauvé quelques situations chaudes et tenu son rang.
Retour encourageant pour Martinez

MANGANE (5). – Le capitaine aurait pu marquer son 2e but en quatre jours sans un arrêt exceptionnel du pied de Kawashima (44e ). Mais à cette notable exception près, il a passé une soirée très compliquée face à un quatuor offensif messin séduisant, essuyant les vagues les unes après les autres sans parvenir à les endiguer.

KONÉ (4). – Son duel de titans avec Emmanuel Rivière, qui n’a cessé d’empoisonner la vie de la charnière strasbourgeoise, a souvent tourné en sa défaveur. ‘’Bako’’ s’est longtemps accroché avec cœur, mais il a passé un sale quart d’heure. Et même plusieurs. Son contrôle raté dans la surface offre le 2e but à Nolan Roux (70e ).

MARTINEZ (5). – Pour son retour après plus de trois mois d’absence, Pablo Martinez avait annoncé qu’il jouerait simple, surtout à un poste de latéral gauche qui n’est pas son préféré. L’ancien Angevin a tenu parole, en privilégiant sa mission défensive, comme sur ces deux contres décisifs sur deux frappes de Dossevi (17e , 26e ). Mais au sein d’un RCSA ballotté après le repos, il n’a pas surnagé et a fini un peu asphyxié. Rien d’étonnant après une si longue indisponibilité.

MARTIN (5). – Le métronome de l’entrejeu, repositionné sur le côté droit, a essayé de poser le pied sur le ballon. Avec une certaine réussite d’abord, illustrée par une bonne frappe du droit stoppée par Kawashima (39e ). Il s’est ensuite efforcé d’écoper quand le bateau bleu a pris l’eau. En vain.

AHOLOU (4). – Malgré une perte de balle dangereuse à la 42e , sa première mi-temps a été plutôt correcte. Il a aussi initié la seule frappe du RCSA après le repos, une bonne demi-volée du gauche au-dessus (55e ). Mais comme ses coéquipiers, il a fini par perdre pied.
LIENARD (4). – Cantonné à un rôle défensif par la force des choses et, un peu, des Messins, il n’a guère pu appuyer les mouvements offensifs, même si son centre de volée, à l’origine de l’énorme occasion de Mangane (44e ), était un modèle du genre. Le sentant moins influent dans le jeu, Thierry Laurey l’a sorti à la 64e pour lancer Anthony Gonçalves, pas vraiment gâté d’entrer quand le RCSA subissait.

DA COSTA (5). – Le Cap-Verdien est rarement constant dans un match. Il joue surtout par fulgurances, mais fait du dégât quand il accélère. Il a d’ailleurs été à deux doigts d’ouvrir le score dès la 4e en mystifiant la défense messine d’un double contact. Mais son tir croisé du gauche s’est écrasé sur la base du montant gauche d’un Kawashima largement battu. Il n’a ensuite souvent aperçu le ballon que de loin. Remplacé par Jérémy Blayac à la 78e , il ne l’a plus vu ensuite que du banc.
Bahoken sevré de ballons

BAHOKEN (4). – Remplaçant contre Toulouse, titulaire cette fois, l’avant-centre a cavalé sur toute la largeur du terrain pour ouvrir des brèches. Il y est quelquefois parvenu, comme sur ce centre en retrait pour Terrier, contré in extremis au 1er poteau (27e ). Sevré de ballons en 2e période, il n’a pas pu exploiter les quelques miettes qu’il a ramassées.

TERRIER (4).
– Un peu comme Da Costa, l’international espoirs a joué par à-coups. Ses changements de rythme ont parfois fait mal, son intelligence de jeu aussi. La preuve, sa talonnade inspirée pour le Cap-Verdien à la 4e. “Fusillé” par une lésion à l’ischio-gauche (Ndlr : il avait été blessé ces derniers temps à l’autre ischio) , il a quitté le terrain à la 67e, relayé par un Idriss Saadi vite perdu au sein d’une équipe qui l’était aussi.


21 Déc 2017 7:00
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13753
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Ambiance au stade Saint-Symphorien Poussée de fièvre tardive
Les supporteurs strasbourgeois ont longtemps gagné la bataille des tribunes. Avant que les Messins, euphoriques après l’ouverture du score, ne prennent le dessus dans un stade qui a tardé à s’enflammer.

L’ambiance est montée doucement hier. Vers 20h, à l’entrée des équipes pour l’échauffement, le stade Saint-Symphorien résonnait carrément creux. Les joueurs strasbourgeois s’attendaient à une bronca ? Elle n’a pas eu lieu.

Mais passé 20h30, les travées messines ont enfin commencé à se garnir. Et quelques applaudissements nourris ont accompagné le retour au vestiaire des hommes de Frédéric Hantz, après l’échauffement.
Antique drapeau

Côté Génération Grenat, une banderole fait son apparition quelques minutes avant le coup d’envoi. « Oubliez le classement, faites vibrer ce derby », voilà le message de l’un des groupes de supporteurs messins.

Moins poétique, des drapeaux arborant… des doigts d’honneur sont brandis, tandis que des « enc… » descendent des tribunes lors de la présentation de l’équipe strasbourgeoise.

Les ultras strasbourgeois – pas tous arrivés au coup d’envoi – leur rendent la pareille quelques instants plus tard, histoire de ne pas être à la traîne question insultes.

Une minute après le coup d’envoi, les premiers fumigènes sont craqués, côté Horda Frenetik cette fois. Plutôt raccord avec leur banderole, qui proclame « Embrasez le stade ».

Dans le parcage visiteurs, qui se remplit franchement une fois le match lancé, un antique drapeau « front anti-messin », rangé dans les placards depuis quelques années, refait son apparition. Côté messin, c’est un vieux chant qui fait son retour, où il est question de commettre quelques sévices sur une cigogne. De quoi rappeler quelques souvenirs aux plus anciens des UB 90…

Sur le terrain, par contre, les débats sont beaucoup plus policés. Jonas Martin, auteur de la première faute alsacienne, s’excuse poliment en relevant Nolan Roux. Il en sera de même pendant toute cette première mi-temps, exempte de vilains gestes, qui vont souvent de pair avec ce genre de rencontres.

Durant 45 minutes, les supporteurs strasbourgeois enchaînent leurs chants habituels, sans faiblir, alors que les soutiens messins s’enflamment plus ponctuellement. Comprendre : quand Dossevi, Rivière ou Roux s’approchent des cages adverses.
Le stade se réveille à l’heure de jeu

A la demi-heure de jeu, les Messins se font plus pressants dans la surface alsacienne. Forcément, l’ambiance monte d’un cran côté local, mais Bonnefoi, solide sur sa ligne, douche un peu l’euphorie naissante.

Les ultras strasbourgeois, eux, grattent un ballon dégagé dans le parcage par Assou-Ekotto, histoire de conserver un souvenir de ce derby de l’Est, le premier depuis 2009. Et force est de constater qu’à la mi-temps, si le score est toujours de 0-0, ce sont plutôt les Strasbourgeois qui ont gagné le combat des tribunes.

Cela n’empêche pas les Strasbourgeois de recevoir une belle bordée de sifflets au retour de la pause. A la 51e , quelques timides « Metz » sont lâchés de part et d’autre, mais ils ne couvrent pas (et de loin) les « Strasbourgeois allez », sous l’air de « Vive le vent » du parcage visiteurs.

A l’heure de jeu, le stade se réveille pour de bon. Il peut dire merci à Florent Pollet, auteur d’un joli but qui donne l’avantage aux locaux.

Le public messin, amorphe jusqu’alors, sent qu’un bon coup se profile et se joint enfin aux supporteurs pour donner de la voix. Dix minutes plus tard, le stade explose pour de bon : Roux vient de doubler la mise.

Et la liesse devient carrément générale lorsque Rivière ajoute un 3e but, qui tue définitivement le suspense. « Battre le PSG, se faire fou… par le dernier » : Génération Grenat ne rate pas l’occasion de se montrer ironique envers les Strasbourgeois, une fois le score acquis.

Exemplaires comme toujours, les Strasbourgeois ne lâchent rien dans leur parcage. Derby ou pas, victoire ou pas, les Alsaciens sont toujours là pour pousser leurs petits bleus.

Et les plus fanatiques d’entre eux ont déjà coché une case dans le calendrier : le 1er avril prochain, le FC Metz débarque à la Meinau. Avec une certitude : il y aura certainement plus que les 16 874 spectateurs présents hier soir, pour l’acte II d’un derby qui s’annonce d’ores et déjà très chaud.


21 Déc 2017 7:11
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15321
Localisation: Saujon (17)
Pekser tu vas mieux ce matin ? Tu m'as inquiété hier soir :lol:
Plus sérieusement cette défaite horrible (tant par son contenu, que par l'adversaire) ne doit pas nous faire oublier ce qui a été bien fait par ailleurs depuis 2 mois.
Je constate qu'il n'y a que très peu de différences entre une dizaine d'équipes et que si rien n'est joué on reste mieux loti que d'autres ! Troyes et Amiens qui avaient mieux démarré que nous sont 3 pts derrière, Metz encore plus largué. En espérant qu'une équipe "surprise" (Bordeaux, Sainté, Lille ou Toulouse) s'écroule complètement on peut vraiment espérer que le Racing laisse derrière lui 3 équipes en fin de saison. Il faudra toutefois ne pas rater le premier RDV contre Guingamp à domicile. Bonnes fêtes Pekser et n'abuse pas de Vodka...J'ai beau être alsaco parisien, je ne bois que du Pastis de mon côté !!

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


21 Déc 2017 8:34
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 9777
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
pour ma part je ne suis pas surpris de ce résultat.

hier, toute l'équipe a été mauvaise, a joué à l'envers, tous. Je n'en sauverais aucun, et je n'en mettrais aucun en avant non plus. On n'a pas mis l'engagement et la détermination qu'on avait mis sur nos 3 précédentes journées de championnat, et forcément, ça ne suffit pas vu la faible qualité individuelle de la plupart de nos joueurs. J'ai eu le sentiment que Terrier a joué le match blessé, il n'avait pas du tout la même vitesse que d'habitude.

Metz en voulait beaucoup plus que nous, et forcément ça se traduit sur le tableau d'affichage. J'ai senti les joueurs globalement déjà un peu en vacances hier.

Après, comme dit par d'autres, ça ne doit pas nous faire oublier notre superbe parcours en cette première partie de saison. Il nous faut a priori 6 victoires pour se maintenir sur la phase retour, c'est très jouable !


21 Déc 2017 9:47
Profil ICQ
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 2:44
Messages: 6171
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Cette défaite doit surtout nous rappeler que si on peut battre tout le monde, on peut aussi prendre des vestes face à tout le monde dès qu'on ne s'implique pas suffisamment. Il ne faudrait pas balayer cette défaite par un "ils étaient déjà en vacances" mais au contraire s'appuyer dessus.

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


21 Déc 2017 10:57
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 12205
Localisation: Madrid
De manière générale, ce championnat est un peu dingue, avec des résultats surprenants chaque journée. Pas facile pour les amateurs de Loto Foot.


21 Déc 2017 11:24
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 10746
Localisation: HAGUENAU
FM17 a écrit:
J'ai beau être alsaco parisien, je ne bois que du Pastis de mon côté !!



menteur :!: et le blanc :?: :lol:


21 Déc 2017 12:06
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11026
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
mise en évidence de la faiblesse de l'effectif du racing
j'ai aimé
- la prestation de bonnefoi
- la 1e heure de martinez
- la vivacité de da costa
j'ai pas aimé
- le duo liénard - terrier
j'avais indiqué au match précédent que liénard était revenu à son niveau de début de saison, je le confirme
terrier n'est qu'un honnête joueur de L1 sans qualité de buteur
- la prestation manquée de koné, qui va se faire piquer sa place par martinez
- l'absence tactique de TL pour régler le problème dossevi, et laisser martinez abandonné


21 Déc 2017 12:10
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 13753
Localisation: Dorlisheim
Souhaitons que ce ne sois qu'un simple accident de parcours comme ça arrive à toutes les équipes heureusement le racing avait fait un beau parcourt avant Metz, car sinon ça aurait été un vrai calvaire cette fin d'année, il faudra que le racing gagne ses deux matchs chez nous au mois de janvier, et pourquoi ne pas ramener quelque chose de Lille.


21 Déc 2017 12:52
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3184
Localisation: WIEN
Avec un jour de recul je reviens sur ce match.

il y avait la place pour le gagner ce match,mais contrairement aux dernieres semaines le racing n'a pas été réaliste devant en Premiere mi-temps.

3 grosses occases dans les 45 1ere minutes-> 0 but -< ca fait très longtemps que le racing n'avait été aussi peu efficace (Guingamp)

Si le racing met le 1er but le match est fini et gagné.

En deuxieme mi-temps toute l'equipe a sombré.

Cette defaite a quelques choses de bien, Elle rappelle a tout le monde que revenir dans la suffisance ca ne suffira pas pour se maintenir.


21 Déc 2017 17:44
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com