Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Fév 2018 22:07



Répondre au sujet  [ 107 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
 [17/18] 18ème J: Strasbourg / Toulouse - 2/1 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 10906
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
le racing est passé en 2e mi-temps en 4-3-3


16 Déc 2017 23:13
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 13383
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les bottes de sept lieues
En signant sa 3e victoire d’affilée contre un valeureux Toulouse, le Racing a accompli un pas de géant au classement. Il est 7e avant d’aller défier mercredi la lanterne rouge Metz, victorieuse à Montpellier.
« Pour faire un bon match, il faut être deux», dit le dicton. Hier soir à la Meinau, le public strasbourgeois a une nouvelle fois assisté à une rencontre enlevée. Il le doit à ses Bleus, toujours aussi ambitieux dans le jeu, mais aussi à des Violets toulousains sur le remonte-pente après un passage difficile.

Les deux équipes ont joué et, à la fin, le Racing a gagné. Pour la troisième fois d’affilée, après ses succès contre Paris (2-1) et à Bordeaux (3-0). Il s’installe ainsi dans un fauteuil de 7e qui, à la lumière de sa jolie série en cours (une défaite lors des onze dernières journées), ne semble pas si grand pour lui.

Une chose est sûre: au moins les deux entraîneurs Thierry Laurey et Pascal Dupraz ne pourront-ils pas se plaindre d’avoir été lésés par l’arbitrage en première période. Sébastien Desiage s’est trompé deux fois. Le Racing et le Téfécé en ont profité pour marquer un but chacun.
«Dès demain, on se remet sur le match de Metz»

Les Bleus ont été les premiers à bénéficier des largesses de l’arbitre. Même Jérémy Blayac a semblé surpris d’obtenir un penalty pour une supposée faute de Blin qui lui avait vaguement tiré le maillot. On joue alors la 25e’ et Jonas Martin, qui en avait déjà transformé un à Saint-Etienne, va exécuter la sentence d’un intérieur du droit croisé. Les Violets ont eu beau protester, ils n’ont pas infléchi la position tranchée de M. Desiage.

Est-ce par compensation qu’ils ont obtenu cinq minutes plus tard un coup franc à l’entrée de la surface pour une faute inexistante de Kader Mangane, injustement averti, sur Max-Alain Gradel ?

L’international ivoirien se charge lui-même du coup franc en question. Sa tentative, repoussée par la défense bas-rhinoise, lui revient comme par miracle dans les pieds. Cette fois, d’une imparable demi-volée du gauche croisée dans le coin gauche de Bonnefoi, l’ancien Stéphanois remet les deux équipes à égalité et les pendules à l’heure.

Cette forme de réponse du berger à la bergère traduit finalement assez bien la confrontation entre deux équipes soucieuses de faire vivre le ballon. Toulouse est aussi dangereux que l’avait annoncé Thierry Laurey.

Si Blayac aurait pu ouvrir le score à la 9e’ sur un duel perdu face à Lafont, Toulouse aurait lui aussi pu être récompensé sur un tir croisé de Gradel stoppé par Bonnefoi (8e’ ), une tête de Jullien au-dessus de Mangane et de son portier, au-dessus tout court en fait (17e’ ), et, surtout, un magnifique enchaînement de Delort: un petit pont sur Blayac, revenu défendre, suivi d’un tir du droit sur la base du montant droit du portier bas-rhinois (37e ’).

La physionomie des débats confirme que les Toulousains ne sont pas venus à Strasbourg pour y visiter le marché de Noël. Pourtant, la démoniaque patte gauche de Lienard va les faire plier dès le retour des vestiaires ou presque.
La géniale aile de pigeon de Mangane


Sur un corner côté gauche, le Belfortain délivre au pied à coulisse sa 5e passe décisive. Et c’est Kader Mangane qui se goinfre de l’offrande. Le capitaine n’avait pas encore marqué cette saison. D’une géniale aile de pigeon du droit, le Sénégalais décroise son ballon pour le loger dans la lucarne gauche de Lafont (52e’ ).

Les Bleus vont ensuite avoir l’occasion – ou plutôt les occasions – de plier l’affaire. Mais Lafont, qui fait échec à Gonçalves (61e’ ), puis Da Costa (65e’ ) après avoir vu une tête trop décroisée de Blayac filer à côté de son but (54e’ ), maintient son équipe en vie. Pascal Dupraz, venu avec des ambitions, les assume et opte pour un choix résolument offensif en sortant Cahuzac et en lançant Toivonen. Toulouse ne désarme pas. Gradel non plus, qui contraint Bonnefoi à une salvatrice parade horizontale (71e’ ).

Les Bleus sont accrochés à leur 3e succès d’affilée, synonyme de 7e place, comme un môme à son cadeau de Noël. Ils l’offrent en présent à une Meinau qui n’aurait pas osé en rêver il y a deux mois et demi et voit désormais la vie et l’avenir en rose.

Mais Thierry Laurey a tôt fait de dégonfler les têtes, une bonne dose d’ironie à la clef. «On va essayer d’aller gratter la Champions League (!). On a 24 points, c’est surtout ça qui est important, parce qu’on sait qu’à 42, on ne devrait pas être sauvés des eaux, mais pas loin. On va apprécier ce soir. Mais dès demain, on se remet sur le match de Metz. On va essayer de ramener quelque chose.» Un cadeau de plus qui ne déparerait pas au pied du sapin.


17 Déc 2017 5:41
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 13383
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le capitaine et ses matelots
Les onze Strasbourgeois ont régalé pour la dernière de la Meinau de l’année. Le porteur du brassard, Kader Mangane, n’a peut-être pas toujours été le meilleur mais il a été bougrement décisif, plaçant le Racing dans un fauteuil avec le déplacement à Saint-Symphorien pour la der des der de 2017.
B ONNEFOI (6). – Le gardien n°3 n’a pas fait son statut, impeccable dans l’ensemble et artisan comme les autres de la victoire (voir ci-dessous).

LALA (6). – Le latéral droit est resté en alerte pour que Gradel ou un autre ne transperce la défense strasbourgeoise. Prudent, il ne s’est guère aventuré dans le camp adverse et a coupé un nombre incalculable d’initiatives toulousaines sur son côté.
« Kadou » a ouvert son compteur pour un but qui vaut de l’or

MANGANE (7). – Le capitaine n’a pas réussi toutes ses relances, n’a pas remporté tous les duels aériens ce qui était improbable au regard de la taille des visiteurs. Mais le Sénégalais a eu la jugeote de ne pas s’embarrasser lorsqu’il a fallu repousser le danger. Et surtout, le grand « Kadou » a ouvert son compteur d’un extérieur du droit, sur corner, pas loin de l’aile de pigeon, pour un but qui vaut de l’or.

Le défenseur sait choisir ses moments : le précédent, c’était contre Bourg-en-Bresse, lors du match de la montée.

KONE (6). – Un peu en difficulté sur une initiative de Delort pour commencer, Bakary Koné s’est remis d’équerre avec quelques jaillissements de la tête opportun. Solide et rassurant, Delors n’a pas étincelé et le Burkinabé y était pour quelque chose.

SEKA (6). – L’arrière gauche avait fort à faire avec Somalia dont il a pris la mesure progressivement. Le début a été compliqué, la suite a été convaincante, l’ancien capitaine mordant dans les ballons comme un enfant dans une «boule-mousse». Toulouse n’a plus pu passer par son côté après l’heure de jeu et le succès s’est irrémédiablement dessiné.

GONCALVES (6)
. – Le milieu droit n’a pas économisé son énergie même s’il ne l’a pas toujours dépensé à bon escient dans un premier temps. Mais il a redressé la tête après une demi-heure de jeu et est monté en régime à mesure que les espaces, dont il est friant, se sont ouverts et a été l’auteur d’une seconde période convaincante.

AHOLOU (6). –Plutôt en vue en début de rencontre, il a eu un peu de mal pendant le temps fort toulousain mais a inlassablement permis à son équipe de garder l’équilibre alors que Toulouse ne s’est jamais découragé.

LIENARD (6).
– Ses premiers centres ont semé la pagaille dans la défense du TFC. L’ailier gauche s’est un peu éteint par après contraint de surveiller un Somalia mordant.

Mais malgré un peu de déchet, il a eu la lucidité de soigner ses coups de pied arrêtés et une cinquième passe décisive qui le place parmi les meilleurs passeurs du championnat. Lorsque, joueur à Belfort, il rangeait les caddys dans la vraie vie, il y a cinq ans, difficile de l’imaginer tutoyant Neymar ou Thauvin en Ligue 1.

MARTIN (6). – Replacé au cœur du jeu, comme avant le PSG, derrière le duo d’attaque, l’ancien Montpelliérain a toujours cherché à se rendre disponible pour éclairer le jeu alsacien.

Le n°10 a régalé par quelques jolis mouvements et a eu le gros mérite de réussir son geste le plus important de la rencontre, le but inscrit sur penalty qui a initié le succès strasbourgeois, son deuxième de la saison. Précieux.

DA COSTA (7). – Le Cap-Verdien s’est efforcé de mettre le feu d’entrée de jeu à travers un gros volume de course. En guise de réponse, les Toulousains ont décidé de le découper ce qui leur a valu trois cartons jaunes, rien que sur la première période.

Après la pause, il ne s’est pas découragé, faisant planer la menace de contre sur l’arrière-garde toulousaine et se créant une énorme occasion que Lafont a annihilée (65e ). A gratifié la Meinau d’un magnifique coup de foulard pour Martin dans la dernière ligne droite de la régalade (80e ). Remplacé par Grimm (87e ).

BLAYAC (6). – Contré in extremis par Lafont sur la première grosse occasion alsacienne (9e ), l’ancien n’a pas tardé à s’illustrer pour sa seconde titularisation en championnat de la saison. Inspiré dans ses remises de la tête, il a aussi provoqué le penalty accordé généreusement par M. Lesiage.

Il a toujours été à la retombée des ballons ce qui n’est pas anodin. Il n’aura manqué qu’un but pour marquer d’une pierre blanche la production de l’attaquant face à son club formateur. Remplacé par Bahoken (76e ).


17 Déc 2017 5:44
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 13383
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
❏ DIMITRI LIENARD, attaquant du Racing – «Etre 7e de Ligue 1, c’est beau, mais on est simplement dans la continuité… Je crois qu’on a une défaite en onze matches. Même en Ligue 2, on n’a jamais fait une telle série. On a eu du mal au début, mais il fallait prendre les trois points pour bien finir à la maison. C’est cool. On a raté quelques contres, mais quand il s’agit de défendre, on est dans le bon état d’esprit et c’est l’essentiel. On aura à cœur de faire un bon match à Metz pour nos supporters.»

❏ ERNEST SEKA (défenseur du Racing). – «On a l’envie de bien faire. Chacun donne le meilleur sur le terrain. Depuis Marseille, je ne sais pas si on peut parler de déclic, mais on a vu qu’on pouvait rivaliser avec les grandes équipes et ça nous a donné confiance. On joue sans complexe mais il faut continuer comme ça, on n’est pas encore en vacances, il reste un match.»

❏ PASCAL DUPRAZ (entraîneur de Toulouse). – «C’est immérité qu’on soit à égalité à la mi-temps. Des faits de jeu nous sont préjudiciables. Blayac a même dit pendant la rencontre qu’il ne savait pas ce qui avait été sifflé ( sur le penalty, NDLR ). Mais en 2e mi-temps, quand on perd trop de ballons, quand il y a une double erreur sur le but que nous encaissons, on ne peut pas se plaindre de deux supposées erreurs de l’arbitre. On sert les desseins de Strasbourg. Cette équipe mérite sa victoire. Trop de joueurs ont failli et comme toujours, l’entraîneur est responsable. J’espère revenir ici parce que j’ai passé un très bon moment de football. Il y a une vraie communion entre les joueurs et leur public. On sent que le Racing est un club qui va compter dans les années à venir, parce que c’est une place forte du football. J’ai vécu un moment magnifique. C’est peu commun en France.»

❏ JONAS MARTIN, milieu de terrain du Racing. – «On savait qu’on affrontait une équipe difficile à manœuvrer. Ça s’est confirmé. Ils venaient pour nous contrer. On a réussi à se créer des occasions. On a mis les ingrédients pour l’emporter. Maintenant, on ne va pas s’enflammer. On connaît une belle série mais il ne faut pas croire que le maintien est acquis. Il reste un match et il faut le réussir pour que l’on passe de bonnes fêtes.»


17 Déc 2017 5:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 12076
Localisation: Madrid
Dupraz dithyrambique sur la Meinau..


17 Déc 2017 7:46
Profil Site Internet
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 15023
Localisation: Saujon (17)
....moins sur l'arbitrage ;)

_________________
"Ginestet m a tuer..."


17 Déc 2017 8:34
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 15023
Localisation: Saujon (17)
télésupporteur a écrit:
le racing est passé en 2e mi-temps en 4-3-3

Disons que j'ai trouvé le Racing dans un style plus proche des dernières semaines avec un milieu plus dense et plus proche de la défense ce qui a permis d'avoir de bons contres à la récupération en 2è mi temps (je pense que changer Blayac pour un attaquant plus vif plus rapidement eut été une bonne idée)
Le 4 4 2 en losange a été arrêté depuis la purge contre Caen et depuis le Racing cartonne mais c'est sans doute un hasard...

_________________
"Ginestet m a tuer..."


17 Déc 2017 8:40
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005 0:00
Messages: 6318
Localisation: Gingsheim
non ce n'est pas un hasard, mais un choix d'entraineur cf le match contre le PSG ;)


17 Déc 2017 8:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 15023
Localisation: Saujon (17)
Evidemment que je suis d'accord avec ça pardi !!! (pour les anciens ça, le "pardi") !

_________________
"Ginestet m a tuer..."


17 Déc 2017 8:47
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 7:46
Messages: 1712
Localisation: Strasbourg
Stan a écrit:
Dupraz dithyrambique sur la Meinau..



Il va nous envoyer son CV diantre :lol: :lol:


17 Déc 2017 9:22
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 107 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com