Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Juin 2018 13:03



Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 11  Suivante
 [17/18] 12ème J : Troyes / Strasbourg - 3/0 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3337
Défaite logique pour un Racing amorphe et brouillon qui a attendu le 2e but troyen pour se réveiller.

Bravo quand même à Lala et Terrier qui ont été les seuls à surnager, et à Grimm et Saadi qui à eux deux et en quelques minutes se sont créé plus d'occases que leurs collègues en 60 mn.

Un match à oublier, comme a dit Seka dont je vais suivre le conseil illico !


4 Nov 2017 23:21
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14010
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Dur à avaler
Rapidement réduits à dix, les Strasbourgeois se sont inclinés, hier, dans l’Aube sur la pelouse de l’Estac (3-0). Une bien mauvaise affaire dans l’optique du maintien en Ligue 1…
Le Racing avait une petite idée en tête hier soir. Vaincre cette équipe de Troyes pour s’offrir un peu d’air au classement.

Mais dans un stade où les spectateurs alsaciens ont (largement) gagné le match dans les tribunes, rien ne s’est passé comme prévu. Il a suffi d’un coup de sifflet de monsieur Leonard pour piper les dés de cette confrontation entre promus.

Réduits (injustement aux yeux du clan strasbourgeois) à dix après l’expulsion de Da Costa à la demi-heure de jeu, les Strasbourgeois ont résisté avec les moyens du bord, avant de plier en deuxième mi-temps sur des buts de Suk (48e ), Khaoui (55e ) et Niane (90e ).
« À onze contre onze, on n’a pas montré assez de choses »


« Il y a souvent eu des faits de jeu ces derniers temps et souvent à notre désavantage. C’est embêtant, soulignait Thierry Laurey dans les vestiaires. Mais je ne suis pas non plus satisfait de notre début de match. À onze contre onze, on n’a pas montré assez de choses et Troyes est mieux entré dans le match. J’attendais qu’on soit plus percutant. Mais avec l’arbitrage, un vieux 0-0 stérile et fermé s’est transformé en lourde défaite».

Le début de match est en effet loin d’être flamboyant. L’équipe troyenne impose un pressing haut aux Alsaciens, qui ont bien du mal à avancer. Passé ces dix premières minutes d’observation, les Bleus se réveillent enfin. Lala, Da Costa et Terrier donnent le “la”, mais sans mettre en danger Samassa.

Dans un match fermé, l’Estac tente aussi de trouver la faille, mais ni Pelé, ni Suk, ni Grandsir n’arrivent à se procurer une occasion digne de ce nom. L’homme le plus en vue durant cette première période sera finalement Christophe Hérelle. La première fois, parce qu’il percute son coéquipier Traoré, ouvrant le but à Terrier, finalement contré (13e ).

Et la deuxième, quand sa tête, déjà bandée, rencontre le pied de Da Costa (30e ). Une faute plus maladroite que méchante du Cap-verdien, mais l’arbitre, M. Leonard, n’hésite pas : il sort un rouge et Da Costa rejoint les vestiaires (lire page suivante).

Face à une équipe alsacienne sonnée par ce coup du sort, les Troyens se montrent plus pressants en fin de première mi-temps, via Dingomé, puis Khaoui. Et trois minutes suffisent après la pause pour voir l’Estac trouver les filets de Kamara. Traoré déborde et trouve Suk, étrangement seul au point de penalty, qui place une tête imparable (1-0, 48e ).
« C’est un petit pas en arrière »

De compliquée, la mission alsacienne devient alors quasiment impossible. Surtout que les Troyens doublent la mise moins de dix minutes plus tard. Khaoui, au départ de l’action, s’appuie sur Grandsir, et achève son “une-deux” d’une frappe puissante sur laquelle Kamara ne peut rien faire (2-0, 55e ).

Les Strasbourgeois repensent-ils alors au match de l’an passé, quand ils en avaient pris quatre sur cette même pelouse en une seule mi-temps ? Pas Terrier en tout cas, qui ne baisse pas les bras. Pas Sacko, ni Grimm non plus, lancés au relais de Nogueira et Aholou.

Le récupérateur lâche une volée (70e ), puis rate le cadre d’un rien deux minutes plus tard. Idem pour Saadi, entré en toute fin de rencontre, dont la tête bute sur le transversale (90e ). Reste qu’à ce moment-là, les carottes sont cuites depuis un moment.

Le troisième but, signé Niane dans les arrêts de jeu, est finalement anecdotique. « On a fait quatre, cinq matches plutôt de bonne facture. Et là, c’est un petit pas en arrière, concluait Thierry Laurey. Je suis déçu, car on était sur une bonne série et on voulait la continuer. »

C’est raté. Les Strasbourgeois, toujours 18es ce matin, ont désormais quinze jours pour se remettre la tête (et les jambes) à l’endroit.


5 Nov 2017 6:41
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14010
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Da Costa, l’Aube rouge
L’attaquant cap-verdien Nuno Da Costa a été expulsé dès la 31e minute pour une faute maladroite, mais involontaire, sur l’ex-Colmarien de Troyes Christophe Hérelle. Les Bleus, qui avaient résisté plus d’une demi-heure à dix il y a quinze jours à Nice, ont cette fois craqué.
Dans un drôle de match , longtemps joué sur un faux rythme, surtout en première période, il ne fallait pas être grand clerc pour sentir qu’un fait de jeu pouvait, sinon faire pencher la balance, du moins changer considérablement la donne. Malheureusement, Nuno Da Costa en a été à la fois auteur et victime hier et le Racing a payé l’addition.

On joue très exactement la 31e minute. Sur un ballon aérien qui le survole et qu’il suit du regard, l’attaquant cap-verdien tend la jambe pour tenter de le récupérer. Il y parvient, mais, dans le prolongement de son contrôle aérien, attrape le crâne de l’ancien Colmarien Christophe Hérelle qu’il n’avait pas venu venir.

Le cuir chevelu du défenseur aubois, déjà entamé dans un choc avec son partenaire Charles Traoré un quart d’heure plus tôt et enserré d’un gros élastoplast bleu, se (re)met à saigner. M. Léonard s’approche. Il hésite. Ce n’est pas la première fois de la rencontre.

Mais après quelques palabres et sous la pression de certains Troyens, l’arbitre brandit un carton rouge au nez de l’attaquant bas-rhinois (31e ).

Une expulsion inique pour un geste dépourvu d’intentions malignes, réplique parfaite de celui de Martin Terrier l’autre samedi contre Angers. L’international espoir avait alors écopé d’un avertissement déjà sévère. En ajoutant ceux reçus à Guingamp fin août et hier dans l’Aube, cela lui vaudra d’être suspendu le 18 novembre à la Meinau contre Rennes (20h).
La « colère » de Laurey


Da Costa, qui a quitté hier le terrain en frappant le banc de touche de rage, le sera donc aussi automatiquement, alors qu’après quelques instants passés sur le bord de la touche, Christophe Hérelle a fini la partie avec une double couche d’élasto – blanc et immaculé – vissée sur la tête.

« Le carton rouge est sévère », juge le coach du Racing Thierry Laurey, « en colère » et « bien obligé de parler de l’arbitrage, même si je n’en ai pas envie ».

Le technicien étaie son amertume : « Il y a la même faute en deuxième mi-temps pour un Troyen (Aloïs Confais) qui ne prend que jaune. L’arbitre se déjuge tout seul. Ce n’est pas la première fois que ça nous arrive cette saison. Hérelle saigne, c’est vrai, mais ce n’est pas parce qu’un mec saigne du visage ou s’ouvre une arcade qu’il y a un attentat. »

Pour être honnête, M. Léonard s’était montré bien plus indulgent huit minutes plus tôt avec le Racing sur une intervention pour le moins suspecte de Yoann Salmier sur l’attaquant sud-coréen de l’Estac, Hyunjun Suk, dans la surface. Le penalty non sifflé était beaucoup plus évident que le rouge distribué à l’attaquant strasbourgeois.
La troisième infériorité numérique de la saison

Évidemment, à dix contre onze pour la troisième fois de la saison, après les exclusions de Kenny Lala contre Amiens et Ernest Seka à Nice, la mission des hommes de Thierry Laurey s’est singulièrement compliquée. Ces derniers ont tenu bon jusqu’à la pause.

L’instant choisi par le technicien alsacien pour procéder à un ajustement tactique. Les Bleus avaient bouclé le premier acte dans un schéma en 4-4-1. Ils s’y sont tenus après le repos, mais le losange a laissé place à un milieu à plat, avec un Jonas Martin chargé de fermer le couloir gauche.

Les Racingmen n’auront cependant même pas eu le temps de vérifier si ce repositionnement pouvait leur permettre d’aller au bout et d’enchaîner un sixième match sans défaite toutes compétitions confondues. Deux buts encaissés en sept minutes (48e , 55e ), complétés par un troisième dans le temps additionnel, ont eu tôt fait de ruiner leurs espoirs.

Après la fessée 4-0 qu’ils y avaient reçue le 7 février en Ligue 2, le stade de l’Aube est décidément pour eux une terre bien inhospitalière.


5 Nov 2017 6:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14010
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Une défense aux abois
L’arrière-garde alsacienne, qui a désormais encaissé 23 buts, le pire bilan de la Ligue 1, a été “jonglée” par les Troyens. Son inefficacité a pesé lourd, hier, très lourd comme la valise ramenée de Champagne.
K AMARA ( 4). – Après une première intervention pour se chauffer en bloquant un coup franc de Khaoui (2e ), il doit détourner une frappe dangereuse de Dingomé (38e ). Néanmoins, le gardien strasbourgeois se “troue” sur un centre de Traoré, en partant à l’aventure et en abandonnant son but sur l’ouverture du score (48e ).

LALA (4). – Enfumé sur un ballon en profondeur de Dingomé qui a permis à Pelé de tenter sa chance (17e ), coupable de quelques passes ratées, le latéral droit a déçu par rapport à ce à quoi il avait habitué.
Les rares éclairs de Martin

SALMIER (3). – Il avait affaire à un Suk qui n’a rien d’allégé. Un brin en retard dans un tout premier temps, le défenseur en a bavé pour tenir le Sud-Coréen, étant contraint de recourir à plusieurs fautes. Il s’est aussi offert la plus grosse occasion alsacienne de la première période en reprenant un coup franc de Martin (45e ). En revanche, il est (très) lâche au marquage sur le premier but troyen et a eu du mal à s’en remettre. Une sortie ratée.

KONÉ (4). – Auteur d’une transmission très douteuse vers Salmier, très en difficulté sur le coup (au point de commettre un irréparable non sanctionné dans la surface à la 23e ?), le capitaine strasbourgeois a ensuite tenté d’organiser la résistance en infériorité numérique, mais sans se révéler convaincant. Il a raté de nombreuses transversales pour ne rien arranger.

SEKA (4). – Transpercé sur la montée de Grandsir qui a été l’auteur de la passe décisive sur le deuxième but aubois, un peu en retard sur le troisième, l’ancien capitaine s’est néanmoins révélé le plus actif de l’arrière-garde, sur quelques montées appliquées, avec un bon centre à mettre à son crédit vers Grimm (70e ).

GONÇALVES (5). – Teigneux comme il sait si bien l’être, l’ancien Lavallois a cherché à “manger” son couloir, mais n’a pas toujours eu le soutien pour faire aboutir ses initiatives et a été un peu imprécis dans ses centres. Remplacé par Saadi (84e ), qui a trouvé la transversale dans les arrêts de jeu.

AHOLOU (4). – Discret et avec un déchet dans ses passes, le récupérateur n’a pas brillé. Remplacé par Grimm , qui en a fait bien plus en un temps de jeu deux fois moindre (62e ).

NOGUEIRA (5). – Pour sa première titularisation de la saison en Ligue 1, le petit milieu de terrain a opté pour la sobriété, veillant à ne pas perdre le ballon. Remplacé par Sacko , actif mais inefficace (61e ).

MARTIN (6). – Ses premières passes, souvent en une touche, ont donné le rythme tonique dans un premier quart d’heure pas inintéressant. L’ancien Montpelliérain a été actif et inspiré, par exemple sur coup de pied arrêté en première période. Replacé sur le côté gauche de l’entrejeu après la pause, puis recentré à nouveau, il a été l’un des Strasbourgeois les plus satisfaisants.

DA COSTA (0). – L’attaquant a laissé bien involontairement ses partenaires à dix pendant une heure après avoir vu rouge (voir par ailleurs).

TERRIER (6). – Un ballon en profondeur bien négocié pour lancer sa soirée, conclu d’un centre à l’entrée de la surface, il a été averti sur un tacle trop appuyé sur Traoré (26e ), qui lui vaudra d’être suspendu face à Rennes. Attentif à offrir des solutions, l’international espoir a bien fait son travail de l’ombre, ingrat, car il s’agissait de crapahuter seul en pointe, et a décoché l’une des seules frappes cadrées du match, détournée par Samassa (60e )


5 Nov 2017 6:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11143
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
quelle mansuétude pour terrier :oops:
sur ce "fameux tir cadré", en étant en position axiale, il se fait décaler, comme un junior, par le défenseur, et son tir , bien que cadré, n'a pas mis en danger le gardien
je rajoute, en début de match, son manque de spontanéité dans sa volonté de tirer, l'amène à partrir dans des dribbles, et à perdre le ballon
et après, plus rien :oops:
la bonne volonté n'est plus suffisante en L1 :idea:


5 Nov 2017 10:37
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1251
Il faut surtout arrêté de se la raconter.

Quand j'entends et lis que Kenny Lala pourrait postuler pour l'EDF.....

On est où là ?

Le Racing est 18 ème, et on parle comme si le club jouait en première partie de tableau.

Ca me rappelle la saison 2007-2008, ou tout le monde voyait Cohade et Bellaid en EDF.
Au Racing, décidément, on ne retiens jamais les leçons du passé.

J'espère que cette pitoyable défaite va remettre les idées à l'endroit.
Cette équipe à surtout besoin de réalisme dans l'approche de ses matchs, et, d'humilité.

Les deux semaines qui viennent, vont être longues, mais elles ne seront pas de trop pour remettre les pendules à l'heure, et ramener certains à la réalité.

J'ajouterais, qu'outre l'entraîneur, le président Keller doit aussi s'impliquer plus dans l'entourage de l'équipe, et faire des piqûres de rappel.
C'est bien joli de voir un président faire le beau après une victoire contre Lille, et un match spectaculaire et positif contre l'OM.
Il doit redescendre lui aussi sur terre, et se remettre dans la peau du joueur qu'il fut.

Bien sur, c'est seulement la 12 ème journée, et le Racing n'est pas encore largué.
Bien sur, on est un promu.
Mais, Troyes et Amiens sont aussi des promus, et malgré des moyens moins conséquents, démontrent un état d'esprit plus apte au maintien, du moins pour l'instant.

Et, pour finir, qu'on arrête avec ces critiques bidons sur le recrutement des autres clubs.
Car, pour l'instant de ce côté là non plus c'est pas terrible.


5 Nov 2017 11:12
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15481
Localisation: Saujon (17)
Faut pondérer aussi le résultat d'hier avec le fait de jeu qui est l'expulsion de Da Costa. Encore une fois je ne souhaite pas polémiquer sur l'arbitrage, le rouge est sévère mais pas un scandale. Les arbitres se trompent, ils se tromperont pour le Racing un jour....Rien à voir avec l'erreur d'arbitrage de la semaine dernière où Pavlovic doit sortir mais bon...
A 11 contre contre 11 et sans être bon, le Racing n'était pas vraiment en danger face à une équipe que je trouve faible. Prendre un but dès la 49è en étant à 10 et avec l'effectif aligné cela devenait difficile.
Je suis d'accord avec Télésup et souhaite au plus vite l'abandon de ce 4 4 2 en losange !! L'an dernier déjà l'équipe était souvent dominée par les adversaires mais la puissance de nos attaquants faisait souvent la différence. On ne peut pas trop demander à Goncalves et rien à Nogueira....Martin n'est pas un milieu offensif et Aholou n'est jamais aussi fort que quand il joue avec un mec à ses côtés....En gros, je souhaite rapidement le retour au 4 2 3 1 avec Martin et Aholou derrière un trio Terrier Corgnet Da Costa. Devant Saadi a le droit encore à une chance (belle rentrée hier comme Grimm et Sakho d'ailleurs). Sinon Bahoken peut dépanner. Je ne crois pas trop à Blayac. Lienard peut très bien suppléer Terrier sur le côté gauche si celui ci est absent où est décalé à droite.
Enfin j'espère que Foulquier va revenir, Seka et Salmier sont absolument à la rue....Pourquoi ne pas tester Martinez au centre avec Koné ?
Match à oublier mais je suis certain que le Racing n'est pas inférieur à cette équipe de Troyes qui possède 5 pts d'avance sur nous....Metz restera derrière je le pense, Troyes pourrait vraiment être l'adversaire à garder en point de mire pour le Racing...Il y aura un match retour à ne pas rater bien évidemment.

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


5 Nov 2017 12:27
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16260
Localisation: Strasbourg
Quelle purge ce match. Dès la sortie de Da Costa, on savait qu'on allait prendre le bouillon à un de moins.
Perso j'ai du mal à sortir du lot quelque joueur que ce soit à part peut-être Kamara qui, comme l'a dit Télésup', ne peut rien sur les but et a fait quelques beaux arrêts. Mais bon rien de folichon non plus et c'est vraiment pour en choisir un.
Je lis qu'il est censé sortir sur le premier but, pour moi non, un gardien n'a pas à s'aventurer jusqu'au point de penalty pour un centre dans le jeu (sur coup de pied arrêté pourquoi pas). Et c'est justement pour ça qu'il s'est arrêté; après effectivement il est au fraises car dans une position inconfortable pour un gardien. Moi sur cette action je vois surtout un type qui est totalement libre de tout marquage entre Salmier et Koné alors qu'il n'y avait aucun autre joueur à couvrir. C'est ça la grosse erreur.
Le deuxième but on se le prend comme des cadets, débordement de l'ailier dans le dos de Seka, passe en retrait ... c'est imparable avec une défense à la rue comme la nôtre.
Le troisième rebelote; débordement du côté de Lala centre fort devant le but et personne qui ne met le pied. Niane opportuniste et frais comme un gardon a même le temps de foirer sa frappe et de la reprendre.
Si j'avais été les DNA j'aurais mis 3 à toute l'équipe et 4 à Kamara. Je ne sais pas comment ils ont pu donner 6 à Terrier et Martin car ils ne font pas du tout sortis du lot par rapport aux autres.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


5 Nov 2017 12:30
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9797
Localisation: Longjumeau
télésupporteur a écrit:
kamara, ne peut rien sur les 3 buts

:shock:
Sur le 1er il peut soit sortir et attraper le centre, soit rester sur sa ligne, mais pas entre les deux (la tête est à 7 mètres du but, il est sur la ligne de ses 5,5m)... Et quand tu vois le ralenti, tu pleures sur sa détente :x
Sur le 2eme il part sur sa droite alors que le ballon part sur sa gauche :roll:
Sur le 3eme il doit capter le centre.

Après il n'est pas le seul fautif, mais dire qu'il ne peut rien faut pas abuser :help:


5 Nov 2017 12:32
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1251
Kamara doit effectivement sortir sur le centre, d'ailleurs je pense que Salmier et Koné s'y attendaient.
Ou alors, si tu sors pas, tu reste sur ta ligne.
Mais là, il a tergiversé.

Sur les deux autres buts, disons qu'il n'est pas vraiment fautif, mais, pas décisif.
Et, sur le coup les défenseurs centraux sont aux fraises aussi.

Kamara, est un jeune gardien qui ne fait pas de boulettes ou de bourdes pour ainsi dire, mais, il n'est pas décisif, et encaisse souvent des buts qu'un gardien de ligue 1 doit arrêté.

Le changer pour Oukidja, ne changerait rien, car il n'est pas meilleur, même moins bon.

Sur le 4-4-2 en losange, j'avais déjà évoqué le problème.

A 11 contre 11, hier soir, il n'apportait rien de bon, et heureusement que cette équipe troyenne est faible.

Quand au fait d'espérer un retour des blessés, ça peut se comprendre, c'est même normal.
Mais, quand on en est à espérer les retours de Mangane et Martinez, c'est inquiétant pour le club.
Car, avec eux, c'était pas terrible non plus.
Seul le retour de Foulquier me semblerait un vrai plus. Mais, il faut qu'il vienne maintenant.


5 Nov 2017 12:39
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com