Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 14 Déc 2017 1:23



Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 [17/18] 8ème J : Dijon / Strasbourg - 1/1 
Auteur Message
Junior@Amateur
Junior@Amateur

Inscription: 18 Sep 2016 20:32
Messages: 111
Pour moi, Manganne ne fait pas faute, au ralenti on voit bien qu'il devance le gardien de Dijon.


30 Sep 2017 21:27
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12894
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Nul, mais tellement bon!
Au terme d’un match très pauvre, le Racing a évité de justesse sa cinquième défaite d’affilée, hier à Dijon. Auteur de son premier but en Bleu, Martin Terrier, entré à l’heure de jeu, lui a permis d’égaliser sur le fil et de récolter un point précieux chez un concurrent direct (1-1).
Ce n’est qu’un point, mais c’est mieux que rien. Hier soir, à quelques secondes près, le Racing a bien failli enregistrer son cinquième zéro pointé consécutif. Mais en égalisant dans le temps additionnel par son international espoirs Martin Terrier, il a enfin enrayé sa série de quatre défaites.

Avant le coup d’envoi, la rencontre avait tous les” atours” du parfait match de bas de tableau de Ligue 1. Après, aussi. Il faut dire que les deux défenses figurent parmi les plus perméables du championnat – 17 buts encaissés par Dijon et 14 par Strasbourg – et étaient surtout préoccupées par l’idée de stopper l’hémorragie.
«On avance lentement, mais sûrement le curseur»

De fait, dès les premiers échanges, même les ballons de contre en situation favorable sont remontés avec le frein à main. Avec, aussi, beaucoup trop de déchet dans les transmissions, souvent ratées à quelques mètres seulement, pour prétendre à mieux.

Comme on pouvait s’y attendre, Thierry Laurey a reconduit le schéma en 4-4-2 avec milieu en losange qui lui avait donné satisfaction contre Nantes, malgré le résultat négatif. Seul changement: il a finalement choisi de relancer Idriss Saadi, cantonné au banc face aux Canaris, en pointe aux côtés de Nuno Da Costa. Mais l’international algérien ne parviendra jamais à donner du lustre à un début de saison personnel guère étincelant (voir page suivante).

Sans être transcendant, le Racing signe, lui, une entame plutôt convenable. Pas au point d’être «piquant», comme l’espérait son entraîneur la veille, dans un clin d’œil teinté d’humour à la moutarde dijonnaise. Trois embryons d’occasions dans le premier quart d’heure, dont le troisième injustement avorté pour un hors-jeu inexistant de Da Costa qui filait seul au but (14e’ ), traduisent la relative emprise des Bleus sur le jeu.

Mais cette impression plutôt favorable va s’estomper au fil des minutes. Le DFCO gomme peu à peu ses défauts et allume quelques pétards, par Sliti (25e’ et 44e’ ) et, surtout, Rosier. La frappe du latéral gauche bourguignon est détournée en corner par Kamara d’une parade horizontale sur son flanc droit (27e’ ).

Le duel de mal-classés reste néanmoins d’une grande pauvreté. Pour égayer un chouia la soirée, Lienard dézingue bien malgré lui quelque étourneau imprudent d’une balle traçante dans les nuages (47e’ ). Mais le Racing recule petit à petit et subit les offensives de Dijonnais plus vivaces qu’avant le repos. Martin écarte une dangereuse reprise de Djilobodji (50e’ ). Kamara sort sa deuxième parade décisive en gagnant son duel avec Sliti, lancé par Saïd (59e’ ), avant de se faire quelques frayeurs sur une sortie aérienne un brin hasardeuse devant Djilobodji, encore lui (66e’ ).
Un point, mieux que rien


Pour les Bleus, la sanction va finalement tomber à la 79e’ sur une envolée du meilleur Dijonnais, Rosier. Le latéral gauche enrhume toute la défense bas-rhinoise et adresse un centre en retrait que le Sud-Coréen Kwon, entré juste avant, n’a plus qu’à pousser au fond des filets.

Malgré l’expulsion du défenseur central dijonnais Yambéré, coupable d’avoir accroché Blayac en position de dernier défenseur (85e’ ), la cinquième défaite consécutive des Strasbourgeois semble se profiler. Jusqu’à ce que, sur un long ballon aérien, Mangane s’arrache pour pousser, du bout du pied, le ballon dans la course de Terrier qui égalise dans le temps additionnel (90e’ +2).

Ce n’est donc qu’un point, mais c’est vraiment mieux que rien. Thierry Laurey, conscient que son équipe a frôlé la correctionnelle, s’en satisfait: «Le nul est logique, même si on dit souvent ça quand le match n’est pas extraordinaire. On avance lentement, mais sûrement le curseur. Il est clair que ce n’est pas suffisant. Les joueurs le savent et travaillent pour corriger ça.»

Ce matin, le Racing est toujours 19e. Et effectivement, aucun Bleu ne l’ignore. «Il faut absolument qu’on hausse notre niveau», exhorte Jérémy Blayac. D’autant que l’avant-centre et ses coéquipiers vont, après la trêve internationale, se fader deux Européens, Marseille à la Meinau et Nice sur la Côte d’Azur.


1 Oct 2017 4:31
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12894
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Signé Terrier
Le onze alsacien a décroché le point du match nul au terme d’un match poussif, où Martin Terrier, entré en fin de rencontre, a su trouver la faille pour égaliser dans les arrêts de jeu.
KAMARA (7). – Après s’être chauffé les gants sur un coup franc de Sliti (13e’ ), parfaitement capté, l’international espoir a repoussé comme il fallait une frappe vicieuse de Rosier (27e’ ). Idem sur le tir puissant de Said (44e’ ). En deuxième période, il gagne son duel face à Sliti (59e’ ) alors que tout le stade voyait une ouverture du score. Sort comme il peut pour boucher son angle sur le but dijonnais.

SEKA (5). – L’ancien capitaine dépanne depuis trois journées à droite, lui qui est défenseur central de formation. Comme lors de ses deux dernières apparitions, Seka a livré un match solide, éclairé par quelques montées intéressantes. A aussi fait le pompier de service juste avant la mi-temps, devant Jeannot (39e’ ), puis en sortant de la tête l’un ou l’autre centre dangereux. À connu une deuxième mi-temps plus compliquée, comme ses acolytes de la défense.

MANGANE (5). – Le capitaine bleu ne s’est pas embarrassé de fioritures en première mi-temps, en dégageant sans ménagement tous les ballons qui lui passaient sous le nez. Même scénario en deuxième mi-temps, où il a colmaté comme il pouvait les brèches. Dépassé sur l’accélération de Rosier qui mène au but de Kwon, tout comme Seka. Le défenseur s’est rattrapé en mettant le coup de rein qu’il fallait pour offrir l’égalisation à Terrier.

KONÉ (5). –
Le défenseur central s’est montré rassurant en sortant de la tête un coup franc de Sliti en début de rencontre (5e’ ), mais par la suite, il a parfois été pris de vitesse par Jeannot, Sliti ou Said. En deuxième mi-temps, il a éloigné à bon escient un ballon chaud devant Jeannot (52e’ ), avant de tenir la baraque avec Mangane dans le jeu aérien.

LALA (6). – Avec Said en face de lui et Chafik en deuxième lame, le latéral venu de Lens a eu plus de mal qu’à l’accoutumée à apporter son écot, offensivement parlant. Mais il n’a pas ménagé ses courses dans le couloir pour étanchéifier le côté gauche de la défense alsacienne et a, comme toujours, livré un match solide et sérieux.

AHOLOU (5). – Après un quart d’heure poussif, ponctué de fautes évitables, le récupérateur a passé la vitesse supérieure. Efficace à la récupération, inspiré dans ses ouvertures, l’Ivoirien a gratté un grand nombre de ballons dans les pieds adverses en première mi-temps. Après la pause, il a baissé de pied. Averti en fin de rencontre (90e’ ).

MARTIN (5). – Le milieu récupérateur a été (trop) peu en vue en première mi-temps, où il n’a pas pesé sur le jeu. À son actif, toutefois, cette frappe trop molle pour inquiéter Reynet (8e’ ). Du mieux en seconde mi-temps, où il a montré plus d’acharnement à défendre. Comme lorsqu’il a sauvé les siens face à Djilobodji (50e’ ), après un corner de Sliti. Remplacé par Blayac (83e’ ) , qui n’a eu besoin que de deux minutes pour faire expulser Yambéré.

CORGNET (4). – Le milieu de terrain a été plutôt discret en première mi-temps, voire effacé, pour son retour sur une pelouse qu’il connaît par cœur. Le numéro 10 strasbourgeois n’a pas plus pesé sur le jeu dans une seconde période où le Racing a surtout défendu, sauf à la fin. S’est offert un tir intéressant, sur un contre, servi par Martin (71e’ ). C’est peu…

LIENARD (5). – Accrocheur et volontaire, le milieu offensif a réalisé une prestation intéressante, mais a manqué de régularité. Un centre de volée pour Da Costa (9e’ ), une ouverture au millimètre mal négociée par Saadi (19e’ ) et des corners bien tirés : sa première mi-temps a été correcte. La deuxième a été moins aboutie, même si « Dim » a continué à soigner ses coups de pied arrêtés. Le milieu a logiquement été averti (57e’ ).

DA COSTA (5). – L’attaquant a confirmé sa bonne forme du moment… durant 30minutes seulement. Tranchant dans ses appels, il a été (injustement) signalé hors-jeu sur une ouverture de Aholou (14e’ ), avant de semer la zizanie grâce à ses dribbles dans la surface (27e’ ). A manqué de lucidité en deuxième période, comme lors de ce cafouillage dans la surface (57e’ ). Remplacé par Sacko (73e’ ).

SAADI (3). –
Resté sur le banc face à Nantes, l’attaquant passé par Courtrai n’a pas crevé l’écran pour son retour aux avant-postes ( lire ci-dessous ). Remplacé par Terrier (61e’ ) , auteur d’une entrée pleine d’envie, récompensée par un but ô combien précieux, son premier sous les couleurs strasbourgeoises, dans les arrêts de jeu.


1 Oct 2017 4:33
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12894
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
A l’image du match…
Idriss Saadi avait l’occasion de se relancer, hier, après une période difficile. L’attaquant algérien ne l’a pas vraiment saisie.
Il avait perdu sa place dans le sillage de la défaite à Monaco et avait donc fait banquette, tout du long, il y a une semaine, face à Nantes, dans une Meinau qui a pu cruellement le prendre en grippe. Mais Idriss Saadi était bien au coup d’envoi de la rencontre disputée à Dijon, hier, à côté de Nuno Da Costa, devant Benjamin Corgnet. Il profitait ainsi de la sortie mitigée de Sacko face aux Canaris.
Fâché avec la précision

Le costaud de devant a mis un peu de temps à se régler. Sa première passe, en direction de Seka, côté droit, est mal ajustée (3e’ ). Son premier rush est annihilé par Chafik (8e’ ). Il doit ensuite se frotter à Yambere pour gratter une touche peu après.

Après le premier quart d’heure de jeu, sa passe vers Lienard n’est pas une réussite non plus. Il est toujours fâché avec la précision lorsqu’il talonne vers Da Costa (19e’ ), même s’il est plus inspiré quand il contrarie Djilobodji sur un recentrage de Lienard.

L’idée d’associer la flèche cap-verdienne et le taureau algérien paraissait plutôt inspirée sur le papier. Mais elle a tardé à se concrétiser dans les faits. Si l’ancien joueur de Courtrai n’a pas rechigné à chasser le ballon entre les défenseurs bourguignons, ses interceptions ont été, au mieux, rares.

Et à la pause, il ne s’était guère illustré en une période qui a eu des allures de purge. Il n’a pas été plus mauvais que la plupart des 22 acteurs peu inspirés. Il n’a pas été meilleur non plus.

Ses actions ne repartaient logiquement pas à la hausse pour celui qui a fait l’objet d’un transfert 1,7 million d’euros à l’intersaison versés à Cardiff City. Son compteur but, bloqué à un depuis le nul décroché à Montpellier, en août, ne risquait pas de s’affoler puisque l’attaquant ne s’était pas créé la moindre occasion et avait touché très peu de ballons.

Une première remise de la tête vers Corgnet (46e’ ) laisse espérer une deuxième période moins terne de sa part. En fait, il n’aura réussi à sortir de l’ombre qu’à une seule reprise, sur un centre venimeux qui a mis la douteuse défense centrale dijonnaise au supplice. Depuis l’entrée de la surface, Idriss Saadi a trouvé Nuno Da Costa qui n’a pas eu le gaz pour être décisif. Sur le deuxième temps de l’action, c’est Ernest Seka qui aurait pu faire sauter la banque (57e’ ). L’attaquant de 25 ans n’en a rien été et a été rappelé sur le banc pour céder sa place à Terrier (61e’ ). Logiquement.


1 Oct 2017 4:35
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 9460
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
Stan a écrit:
Sinon, ça n'a gêné personne de voir qu'on obtient une faute à la 93:45 et qu'au lieu de se précipiter à mettre le coup franc dans la boîte on traîne pour que finalement l'arbitre siffle la fin du match ? :roll:


si, moi ça m'a rendu dingue putain. Faut foutre le ballon dans la boîte immédiatement plutôt que de se gratter les couilles à 40m :evil:
Et aussi sur le coup franc obtenu par blayac lors de l'expulsion. Pas une seule fois Lala et Liénard sont foutus de se parler et de se coordonner, et au final ils se gênent pour le frapper et on vendange l'occaze, c'est honteux :evil:

match pitoyable, une fois de plus.... y'a rien à sauver dans cette équipe, rien. On n'a pas du tout le niveau pour rester en L1, et ce quel que soit le schéma tactique mis en place. Je suis hyper déçu par Corgnet et Martin qui n'apportent pas assez. La construction de jeu est inexistante, c'est brouillon et techniquement plus faible que beaucoup d'équipes de L2. La défense centrale fait toujours une boulette à chaque match qui nous coûte au moins 1 but, qu'est ce tu veux faire dans ces conditions.... hier aprème j'ai vu le match de Reims et Jeanvier a été excellent, purée il nous aurait fait du bien lui plutôt qu'un mangane ou Koné.

au final on prend un point mais c'est totalement miraculeux : pour moi y'a péno sur la faute de seka en 1ère mi temps, et sur le but on a, dans l'ordre : faute de mangane sur le gardien (pied en avant :shock: ), le ballon rebondit sur terrier puis rebondit sur Mangane (qui est hors-jeu !) avant de revenir sur terrier qui marque.... incroyable qu'il soit validé, tant mieux pour nous.


1 Oct 2017 8:39
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 14532
Localisation: Saujon (17)
Match poussif mais ce but sauve le Racing d'une bien morose trêve internationale....(L'arbitre peut effectivement siffler une charge de Mangane sans qu'il y ait scandale...).

Comme prévu on va se battre en queue de peloton avec 4 ou 5 équipes dont Dijon et ne pas perdre là bas est une très bonne chose.
La défense centrale est sans doute la plus mauvaise de L1 tant les mecs ne sont pas rassurants et qu'on est presque certain de prendre un but gag à chaque match. On a raté Djiku qui fait le bonheur de Caen et Laurey a décidé de faire confiance à Mangane... J'en profite pour dire que j'en ai marre de l'éternel de TL discours d'après match....Oui on est promu, oui le Racing revient de loin mais on a pas non plus le plus petit budget de L1 et il doit assumer aussi le choix de certains joueurs...Il avait le même discours à Ajaccio il y a 3 ans et doit aussi un peu assumer parfois...Mais en aucun cas je réclame son départ.

Concernant les joueurs, Martin, Corgnet et Saadi sont très (trop) décevants depuis le début de saison...Kamara, Lala, Aholou, Da Costa et...Lienard (pour ses CPA) ont été les moins mauvais hier mais cela reste insuffisant.

Je rejoins Télésup sur le 442 en losange qui n'est peut être pas adapté aux profils des joueurs de l'effectif. Je partirais plutôt sur un 4231
Kamara-Lala,Mangane,Koné,Foulquier-Martin,Aholou-Da Costa,Corgnet,Terrier-Bahoken. Recrutement d'un 9 en joker et d'un défenseur central au mercato hivernal (Ne pas hésiter à se séparer de Seka et d'un attaquant le cas échéant...).

_________________
"Ginestet m a tuer..."


1 Oct 2017 9:03
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 11916
Localisation: Madrid
Oui va falloir sortir le chéquier au mercato pour un 9 et un 4.

L'objectif est donc de ne pas avoir trop de retard en terme comptable sur la place de barragiste d'ici là.


1 Oct 2017 10:09
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12894
Localisation: Dorlisheim
Citation:
le Racing revient de loin

C'est ce qui m'énerve un peu , les matchs chaotiques depuis le début de saison non rien à voir avec son éternel (on revient de loin)fallait recruter des joueurs qui ont du caractère, car là on dirait des chiffes molles, déjà les joueurs qui sont resté ont du mal en L1 si avec cela tu prends des joueurs de la mêmes trempe c'est plus que difficile..


1 Oct 2017 10:50
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 15:21
Messages: 912
Je ne partage pas forcément les critiques outrancières même s'il est clair qu'on a assisté à un match
de faible niveau. Contre Amiens on a été bien plus mauvais. Pour bien jouer au foot il faut être deux et être
dirigé par un arbitre à la hauteur, ce qui n'a pas été le cas.
Ca n'excuse pas le nombre invraisemblable de mauvaises passes et de contrôles ratés. Pour des joueurs ayant
le niveau L1 c'est incompréhensible.
Sur le but de Terrier Mangane ne commet aucune faute, il enlève le ballon au gardien avant que celui-ci le
touche et sans qu'il y ait une quelconque charge sur lui.
D'ailleurs je trouve que Mangane a fait un bon match et a sauvé bien des situations dangereuses. L'action de but part d'une
faute d'arbitrage évidente et se poursuit par une mésentente de toute la défense, incriminer le seul Mangane n'est pas
très objectif.
Je ne comprends pas comment Laurey peut encore aligner Saadi, totalement inutile sur le terrain et qui arrive à gâcher
tous les ballons reçus, comme cette transversale millimétrée de Liénard ( il faut croire qu'il sait faire autre-chose
que tirer les CPA ) qu'il n'intercepte pas faute de vitesse. J'ai rarement vu un joueur aussi maladroit balle au pied, aussi
lent dans ses déplacements et aussi peu précis dans ses passes.
Da Costa a beau se démener ( même si hier il a perdu trop de duels ) il n'est pas aidé avec un attaquant de ce calibre
à ses côtés ). Vivement le retour de Bahoken.


1 Oct 2017 11:10
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12894
Localisation: Dorlisheim
Citation:
Je ne comprends pas comment Laurey peut encore aligner Saadi, totalement inutile sur le terrain et qui arrive à gâchertous les ballons reçus


Normal, c'est quand même lui avec son compère qui l'a recruté, le laissé sur la touche ne serait pas tout à fait normal, bien que ..


1 Oct 2017 12:26
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Exabot [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com