Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Sep 2018 5:34



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 633 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48 ... 64  Suivante
 [17/18] Championnat L1 
Auteur Message
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 16:21
Messages: 1469
PoY a écrit:
Gotcha a écrit:
Amiens est plus régulier et propose des choses encore pas mal.

Oui mais quand tu vois leur calendrier, c'est pas forcément une partie de plaisir :
Amiens SC - Troyes (candidat au maintien)
Lille - Amiens SC (candidat au maintien)
Amiens SC - Caen
Lyon - Amiens SC (course au podium)
Amiens SC - Strasbourg (candidat au maintien)
Monaco - Amiens SC (course au podium)
Amiens SC - Paris SG (avec de la chance le PSG sera déjà champion et jouera en dilettante, mais même là, Amiens n'est pas sur de prendre des points)
Amiens SC - Metz (candidat au maintien)
Marseille - Amiens SC (course au podium)

4 matchs contre des adversaires direct au maintien et 4 matchs contre les 4 premiers du championnat :!:


Effectivement c'est un calendrier loin d'être facile. J'espère qu'on ne sera pas obligé de compter sur la seule faiblesse de nos adversaires.


11 Mar 2018 21:53
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14491
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
La lutte pour le maintien Un moindre mal
Comme le Racing, les autres mal classés de la Ligue 1 n’ont pas brillé ce week-end. La bande à Laurey ne paye pas trop cher son échec face au champion monégasque qui a ouvert la 29e journée.
Les escargots du championnat n’ont pas mis en route leur turbo et le promu strasbourgeois s‘en est sorti à bon compte après septième défaite en dix matches sur son cycle retour. Dans sa lutte pour le maintien, il conserve une petite marge qui évidemment se réduit.

Mais l’affaire aurait pu être pire. Si la bande à Laurey ne pourra pas toujours compter sur les autres, elle a pu se frotter les mains devant les défaites de Troyes à Nantes, de Metz à Paris et de Toulouse face à l’OM, et la maigre récolte d’Angers, d’Amiens ou encore de Lille. S’il ne s’agit pas toujours de se réjouir du malheur des autres, les soucis des Nordistes pourraient d’ailleurs avoir quelques conséquences dans le bas du classement.

L’envahissement de la pelouse du stade Pierre-Mauroy et les scènes de violence qui s’y sont déroulées devraient avoir des conséquences, dès jeudi, avec une instruction devant les instances disciplinaires qui pourraient suspendre l’enceinte ch’ti, voire donner match perdu aux Dogues.

Le Racing n’en récolterait pas pour autant un sésame pour une saison 2018-2019 en Ligue 1. Il se doit d’envisager la récolte de la dizaine de points nécessaire pour rempiler parmi les meilleurs dès samedi, à Toulouse. Un échec dans la Ville Rose aurait assurément des conséquences angoissantes puisque son hôte le dépasserait au classement, en un soir où Amiens et Troyes s’affronteront.


12 Mar 2018 6:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14491
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Six pour deux places
La lutte pour le maintien est l’horizon d’au moins six équipes de la Ligue 1. Au cœur de la bataille, le Racing se retrouve confronté à une concurrence protéiforme.
Le classement de la Ligue 1 en ce milieu du mois de mars reste la photographie d’une réalité qui changera, en neuf occasions, à chaque journée qu’il reste à disputer jusqu’au mois de mai. L’actuelle situation du Racing y garantirait un grand bonheur alsacien. Mais il reste du chemin à parcourir avant que les bilans définitifs soient établis.
« Les promus sont inférieurs sur le papier. Après, on doit essayer que ce soit seulement sur le papier »


La bande à Thierry Laurey a cinq équipes dans son sillage mais à part Metz, pas loin d’être condamné avec ses quasiment neuf points de retard – huit points effectivement plus un goal-average défavorable –, elles respirent toutes encore. Et la plupart bien mieux que les Bleus d’ici. En vérité, l’équipe strasbourgeoise est sur une trajectoire négative, plus mauvais pensionnaire de L1 sur le cycle retour. Avec les sept points glanés sur ses 11 derniers matches, elle a baissé de rythme alors qu’elle pointait au… neuvième rang de l’élite avant de se rendre à Metz pour son ultime sortie de 2017.

Depuis, les affaires se sont gâtées mais cela n’a pas de quoi surprendre, alors que l’entraîneur du Racing a dans le viseur une 17e place au soir de la 38e journée. « Les promus que nous sommes avec Troyes et Amiens sont inférieurs aux autres sur le papier, a encore souligné Thierry Laurey hier. Après, on doit essayer que ce soit seulement sur le papier. »

Il s’agit de faire mentir la logique budgétaire pour les arrivants de l’étage inférieur et, pourquoi pas, au détriment de leurs voisins du printemps dernier dans l’ascenseur. Ainsi, le Amiens – Troyes de samedi vaudra un pesant de cacahuètes équivalent au Toulouse – Racing à venir.

Picards et Aubois ne sont séparés que de deux points. Les premiers ne sont pas dans une passe éblouissante avec leurs cinq points récoltés sur leurs sept derniers matches et ont une fin de saison assez dantesque à se coltiner, Lyon, Monaco, le PSG et Marseille étant encore à leur programme. Mais il y a aussi quelques rencontres dans leurs cordes, un déplacement à Lille ou encore les accueils du Racing et de Metz dans la dernière ligne droite et leur goal-average honorable n’est pas loin de présenter un point de bonus.

Leurs invités du week-end n’ont pas réussi une récolte récente astronomique non plus – six défaites, une victoire en huit matches, sept petits points sur le cycle retour – et la fin de leur calendrier n’est pas non plus d’une facilité déconcertante (déplacement à Lyon tandis que Monaco ou Marseille leur rendront visite).

Ainsi, les promus sont clairement talonnés des concurrents bien mieux pourvus a priori. Mais pour l’heure, c’est bien Lille qui occupe la deuxième place du condamné. Les Dogues n’ont plus gagné depuis des plombes, en fait depuis que le Racing leur a rendu visite et a eu la bien mauvaise idée de leur donner une lueur d’espoir dans leur morosité (2-1).

L’encéphalogramme nordiste n’est pas plat pour autant puisque les hommes de Galtier ont remonté deux buts à Lyon ou arraché de haute lutte un point à Nantes (2-2) et leur calendrier n’a rien d’incommensurable, Amiens, Guingamp, Metz et Dijon étant encore attendus au stade Pierre-Mauroy. Encore que.
Lille dans la tourmente

L’environnement extra-sportif a pris une teinte exécrable ces dernières heures avec l’envahissement du terrain au coup de sifflet final face à Montpellier samedi dernier. Lille craint désormais des sanctions disciplinaires – huis clos, perte de point(s)… – par la Ligue. Et on rappelle que le club du nébuleux président Lopez est sous la menace d’une relégation administrative, son passage devant la Direction Nationale du Contrôle de Gestion n’ayant pas été un triomphe en janvier.

Un point devant, Toulouse peut donc s’estimer (bien) mieux loti. Son parcours est loin d’être limpide, sa série en cours de trois points en cinq matches ayant succédé à un duo de victoires.

« Toulouse n’a pas récolté tous les points qu’il aurait pu espérer », souligne néanmoins Thierry Laurey qui a sans doute en tête la défaite face à Marseille de dimanche pas vraiment méritée. Avec cinq matches à domicile sur les neuf restants, avec le seul déplacement à Lyon dans la catégorie « vraiment compliqué », le TFC peut espérer s’en sortir.

Pour Angers aussi, l’espoir est de mise. Même s’il venait à mordre la poussière sur la pelouse du PSG en match avancé de la 31e journée, le SCO gardera un joker dans sa manche, forgé par sa série en cours de sept points en trois matches. Il accueillera cinq fois – dont le Racing le 7 avril – sur ses huit derniers matches. Et dans cette foire d’empoigne, ces mal lotis peuvent aussi rêver d’un effondrement devant. Avec deux défaites de rang, Guingamp ne paraît pas, non plus, des plus fringants. Et pour eux, c’est assurément tant mieux.


14 Mar 2018 6:49
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15530
Localisation: Saujon (17)
La défaite de Lille est...heureuse tant cette équipe a été meilleure que Monaco (très faible, Raggui et Jemmerson sont nuls !!!!).
Quel calvaire de regarder un tel match alors que je n'ai pas pu suivre les 2 coupes d'Europe cette semaine :oops:

Du coup, ce résultat permet au Racing de ne pas être 18è ce soir peu importe les résultats des 2 rencontres TFC-Racing et Amiens-Troyes...C'est déjà ça...

Demain, ersatz de sommet qu'on nous vend tant Lyon est en dessous de Marseille. L'intérêt réside dans la capacité de Marseille a rattraper Monaco et finir à cette 2è place, ce qui serait logique tant Marseille joue mieux (c'est un compliment que je fais) et dans la possibilité offerte à Garcia de gagner enfin un match contre un concurrent.

Que penser enfin de diffuser un match à 13h demain pour "conquérir" le marché asiatique ?...Pourquoi pas, c'est déjà moins ridicule que de mettre les noms des joueurs dans le dos écrits en chinois...

Je regrette néanmoins l'époque où tous les matchs se jouaient au même moment, les multiplex à la radio, ma jeunesse quoi ;)

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


17 Mar 2018 8:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10128
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
oui monaco a été plus que moyen hier, mais ils gagnent et c'est l'essentiel.... ça peut arriver d'être moins performants sur un match. Il suffit de regarder leurs résultats en 2018, mais surtout les contenus de leurs matchs : cette équipe a énormément progressé depuis le début de saison, malgré l'absence de Falcao. Ils sont, pour moi, supérieurs à l'OM.


17 Mar 2018 10:06
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11282
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
FM17 a écrit:
, les multiplex à la radio, ma jeunesse quoi ;)

pompompompom, ici londres
la saucisse se trouve dans le cassoulet :lol: :lol:


17 Mar 2018 10:25
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3535
Localisation: WIEN
Metz
à 9 journées de la fin, on peut dire que pour metz c'est presque mission impossible

il leur faudrait prendre 20 points sur 27 pour se maintenir (soit le nombre de points que prennent en moyenne PSG MOnaco et l'Om) cà d sur 9 matchs ->6 victoires, 2 nuls, une defaite...

Clairement en L2 20eme

Troyes
si Troyes perd ce soir, ils seront obkligés de faire un ou l'autre exploit pour se maintenir. ils leur restent à jouer Monaco (d), Lyon(e), Marseille(d), Caen(d), Nice(d), St-Etienne(e), Montpellier(e), Guingamp(e). C'est presque impossible de prendre plus de 10 points avec ce calendrier.....

19eme

Amiens
Pour eux ce soir, ils doivent absolument gagner contre Troyes, sinon ils joueront la 18eme voir la 19eme place avec lille. la confrontation entre les 2 clubs dans 2 semaines sera determinante.
Amiens doit encore jouer... Marseille, Psg, Monaco, Lyon, caen, lille, metz, strasbourg

Lille
Pour Lille la saison se jouera clairement face à Amiens à huit clos.....

et le racing dans tout ca -> maintient tranquille comme Toulouse et Angers


17 Mar 2018 13:42
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6540
Localisation: Mulhouse
Le problème du Racing, ce sera le Racing lui-même.
Je te rejoints sur la descente de Metz en L2, mais cela ne les empêchera pas de venir gagner à la Meinau s'ils décrètent que c'est le match de l'année et si on est mal dans nos pompes à ce moment-là :? Faudra vraiment que nos joueurs soient prêts à mourir sur le terrain pour les derniers matchs de la saison, le moindre calcul mal venu risque de nous être fatal.

Amiens même combat, ils ne se sont pas pris une seule rouste en championnat depuis le début de la saison. A chaque match, c'est pressing sur l'adversaire dès la 1ère minute. Et ils jouent 3 des 4 concurrents au maintien à domicile. Le Racing devra entrer en transe pour rapporter une victoire de là-bas.


17 Mar 2018 14:37
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11017
Localisation: HAGUENAU
j'adore l'optimisme débordant d'Alphons, j'ai l'impression qu'il doit appuyer sur une touche d'un clavier pour connaître le résultat de tous les matchs restant à jouer. En tous cas je me demande si ce n'est pas lui qui est en parenté avec Mme Irma :lol:
attention, je ne dis pas que tout est faux dans sa logique, moi je pense qu'il y aura encore quelques surprises ;)


17 Mar 2018 19:17
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9944
Localisation: Longjumeau
Faut bien quelqu'un d’optimiste pour compenser ton pessimisme ;)


17 Mar 2018 19:37
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 633 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48 ... 64  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com