Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Déc 2017 15:44



Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 [16/17] 30ème J : Auxerre / Strasbourg - 0/2 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
Juste une petite question, du CFA2 a la porte de là L1, est-ce que ça n'était-il pas trop vite pour la direction.?


18 Mar 2017 18:49
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
: le groupe strasbourgeois
Thierry Laurey a convoqué 17 joueurs pour le déplacement du Racing à Auxerre, ce lundi soir (20h45). Landry Bonnefoi, touché cette semaine à l’entraînement, Corentin Schmittheissler a été convoqué. Jérémy Grimm, rétabli, est de retour dans le groupe.

Le groupe :

Oukidja, Schmittheissler ; Aholou, Bahoken, Blayac, Boutaib, Gonçalves, Gragnic, Grimm, Guillaume, Lienard, Mangane, Marester, Ndour, Nogueira, Saad, Seka.


Les absents : Bonnefoi, Gambetta (blessés), Dos Santos, Ndoye, Salmier (choix de l’entraîneur), Benkaïd, Caci, Sacko, Solvet, Weissbeck (équipe réserve).

SO


19 Mar 2017 20:26
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Plus l’heure de faiblir
Voyageur médiocre cette saison, le Racing doit hausser le rythme à l’extérieur, ce soir, à Auxerre, s’il veut nourrir ses espoirs de montée. Il n’est plus temps de traîner en route.

Capable de moucher les meilleurs et de se planter contre les moins bons, le Racing a le charme de la beauté changeante, surprenante et parfois déstabilisante. Il n’en finit pas depuis août de souffler le chaud, souvent, et de glacer le sang, parfois, coupable d’erreurs de gamins après des éclairs de génie.

Aussi avec la bande à Laurey, ne sait-on pas toujours sur quel pied danser. Au moins, elle donne envie de danser. Le festival réussi il y a huit jours, face à Brest (4-1), en un joli après-midi de football alsacien, a convaincu de ne pas retenir que les vilains ratés de 2017. Le leader est rentré dans l’ouest avec les valises remplies.
« On est rarement dominé mais on ne ramène pas grand-chose »

Mais Ernest Seka et ses copains n’en sont pas pour autant des membres du premier tiers de la L2 avec un bilan limpide. Pour entretenir les espoirs de montée, ils n’ont d’autre choix que de gommer quelques vilaines habitudes. Ils sont encore dans le coup pour le podium à neuf matches de la fin et c’est déjà très bien.

Mais affleurent désormais des envies partagées de ne pas s’arrêter en si bon chemin et aux trois quarts de la saison. Le Racing ne se cache plus trop mais il devra absolument changer de costume en déplacement. Sinon, il risque de se faire dépouiller de ses légitimes ambitions alors que la dernière ligne droite semble bel et bien avoir débuté avec la victoire de quatre des six autres pensionnaires du top-7, là où se nichent sans doute les trois occupants du podium final. Pour l’heure, les Strasbourgeois, toujours volontaires, ont bien trop laissé espérer l’adversité, sur ses terres.

Sur le cycle retour, cela donne un vilain bilan de deux points rikikis en cinq matches loin de la Meinau. « À Valenciennes, c’était pénible, retient notamment Thierry Laurey, en évoquant la dernière mésaventure en date (2-1). En déplacement, on a des insuffisances et des manques de lucidité. On a du mal à emballer les matches contre des équipes un peu moins bien classées. On est rarement dominé mais on ne ramène pas grand-chose. En fait, on est peut-être trop idéaliste. »

En Bourgogne, il ne faudra pas trop l’être. Car il ne s’y annonce pas vraiment un duel propre et sans anicroche. L’AJ Auxerre, avant-dernier, est en péril, dans une mauvaise passe avec un point récolté en trois matches, mais remplie d’expérience pour s’en sortir et faire mentir le pronostic. Et le Racing s’est montré expert dans l’art de relancer quelques moribonds, Valenciennes ou Clermont dans un passé récent.

« On a placé le curseur haut lors du dernier match et tu attends que le curseur soit aussi haut à Auxerre, dessine encore l’entraîneur strasbourgeois. Or, on va affronter une équipe bien organisée, difficile à manœuvrer, avec un effectif compétitif. Il faudra faire preuve de patience et de précision. Tu ne peux pas être dans l’à peu près. Et il sera important d’être en rythme d’entrée. »
Le lointain souvenir havrais

Et il serait bon de concrétiser les soucis, manifestés tout au long de la semaine à l’entraînement, de progresser dans l’organisation, de construire un bloc aux failles plus problématiques en terrain hostile. Car comme il voyage en mode mineur, le Racing a bien du mal à défendre avec efficacité. La dernière fois qu’il a terminé un match à l’extérieur sans encaisser le moindre but, il l’a emporté. C’était au Havre, fin novembre. Cela commence à dater. La piste du changement gagnant est tout trouvée.


20 Mar 2017 10:44
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Sans Bonnefoi

Thierry Laurey avait la tentation de reconduire le onze qui a plutôt bien fait les choses face au leader brestois le week-end dernier. « À partir du moment où il y a moins de matches, en tenant compte des impondérables et sans jeter la pierre à qui que ce soit, tu privilégies une forme d’unité à ce moment de la saison », a indiqué le coach hier, au terme de la séance dominicale.

S’il est envisageable de retrouver les mêmes joueurs de champ, à 20h45 ce soir, il y aura un changement dans la cage. Landry Bonnefoi, touché hier matin, n’a pas rallié la Bourgogne, et Alexandre Oukidja ( ci-dessus ), à qui il avait chipé la place il y a deux matches, sera de la partie. Pour le reste, le Racing récupère Jérémy Grimm, touché à Valenciennes. Mais le milieu récupérateur n’est pas sûr de retrouver son poste de sentinelle où Jean-Eudes Aholou a été plutôt convaincant lors du dernier match. Devant, le duo Blayac-Guillaume tient la corde, même si la vitesse de Bahoken peut rendre des services en déplacement.

Dans le camp auxerrois, Lionel Mathis réapparaît après plus de six semaines d’absence, entre blessure et choix de l’entraîneur. Le milieu récupère son brassard de capitaine. Cédric Daury doit composer avec les absences de trois suspendus, Ludovic Obraniak, Birama Touré et François-Xavier Fumu Tamuzo.

AUXERRE : Boucher – Aguilar, Sparagna, Tacalfred, Sané, Traoré – Konate, Mathis (cap.), Ba – Yattara, Courtet. Entr. : Cédric Daury. Rempl. : Lenogue (g.), Boto, Goujon, Sangaré, Aye.

RACING :
Oukidja – Marester, Seka (cap.), Mangane, Ndour – Gonçalves, Aholou, Lienard – Boutaïb – Blayac, Guillaume. Entr. : Thierry Laurey. Rempl. : Schmittheissler (g), Bahoken, Nogueira, Gragnic, Saad ou Grimm.


20 Mar 2017 10:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
RACING : Oukidja – Marester, Mangane, Seka (cap), Ndour – Gonçalves, Aholou, Boutaïb, Lienard – Blayac, Guillaume
remplaçants: Schmittheisler, Saad, Grimm, Gragnic, Bahoken
.
Une petite information complémentaire dans les rangs strasbourgeois: le milieu relayeur Vincent Nogueira est 17e et suivra la rencontre des tribunes.
.
BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT 0-1 Guillaume
.
coup franc de Lienard, excentré côté gauche, aux 35m. La balle rebondit dans le paquet et Guillaume, en embuscade côté gauche, ouvre son pied droit pour tromper Boucher.
.
BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT 0-2 Blayac
.
Cette fois, le match est plié. Sur un contre emmené par Khalid Boutaïb, le Marocain a décalé Jérémy Blayac sur le côté droit. L'avant-centre s'est présenté seul devant Boucher et l'a fusillé sans trembler, le gardien bourguignon ne pouvant qu'effleurer le ballon.
.


20 Mar 2017 20:30
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 14607
Localisation: Saujon (17)
la paire Blayac Guillaume fait la différence encore ce soir...Boutaib va échapper à mon flop grâce à sa passe décisive parce qu'il aura été mauvais et trop haut sur le terrain. Pas de Salmier, pas de Grimm, pas de but encaissé...Raccourci facile mais je suis obligé de le faire ;)
J'espère que tout le monde sera d'accord pour dire que le Racing joue la montée maintenant.

_________________
"Ginestet m a tuer..."


20 Mar 2017 22:34
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Leçon de réalisme
Après une première mi-temps indigente, le Racing a su redresser la tête. Deux buts de Guillaume et Blayac ont permis aux Alsaciens de s’imposer à Auxerre.
Après son succès probant face à Brest (4-1) à la Meinau, le Racing voulait enchaîner et décrocher (enfin) un résultat positif loin de ses bases. C’est fait au terme d’un match terne, où les Alsaciens ont sur faire le dos rond en première mi-temps, avant de trouver la faille en fin de rencontre grâce à Guillaume et Blayac.

« Ils ont été plus solides et plus efficaces que nous », résumait Cédric Daury, le coach auxerrois. « On a été réalistes sans être géniaux, analysait de son côté Thierry Laurey. On a pioché par moments, mais on a arraché la victoire et c’est l’essentiel. »

En effet, les Alsaciens ont “pioché”. Et notamment lors d’une première mi-temps globalement ratée. L’entame de match est d’ailleurs 100% auxerroise. Durant dix minutes, le Racing ne touche pas le ballon. Courtet, Yattara, Konaté appuient d’entrée pour tenter de trouver la faille, face à des Strasbourgeois endormis.
Marester touché

Un coup franc de Courtet oblige Oukidja à nettoyer sa lucarne (15e ), avant que deux corners ne fassent passer des frissons au sein de l’arrière-garde alsacienne (16e ). À la 28e , une énorme frappe de Yattara, très remuant hier, met à nouveau Oukidja en valeur. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin les Alsaciens sortir de leur camp. Guillaume tente une timide percée (30e ), avant de s’offrir une première vraie opportunité deux minutes plus tard. Mais Boucher, le gardien auxerrois, veille (32e ).

La fin de cette première mi-temps n’offrira guère d’autre raison de s’enthousiasmer, les Strasbourgeois se distinguant surtout en collectionnant les fautes. Autre souci : Marester doit quitter prématurément le terrain, dès la 37e , en raison d’un souci aux adducteurs. Apathiques offensivement, pas très rassurants défensivement, les Alsaciens sont heureux de rentrer au vestiaire sur un score vierge.

Les visiteurs se montrent enfin plus entreprenants en seconde période. Après dix minutes de flottement, Lienard tire un coup franc excentré, côté gauche. Il trouve la tête de Blayac, mais Boucher sauve les siens (55e ). Les Strasbourgeois éprouvent toutefois toujours toutes les peines du monde à produire du jeu.

Et il faut attendre la 71e pour voir, enfin, une deuxième occasion, côté alsacien. Occasion qui est la copie conforme de la première : Lienard botte un coup franc aux 30 m, côté gauche. Le ballon navigue au point de penalty, avant que Boutaïb ne glisse le ballon à Guillaume, en embuscade dans la surface. L’attaquant belge lâche une frappe croisée sur laquelle Boucher ne peut rien (0-1, 71e ).
Des espaces en contre

Forcément, l’ouverture du score débride quelque peu le match. Auxerre tente le tout pour le tout pour revenir, alors que le Racing essaie de profiter des espaces en contre. À l’image de Blayac, qui bute sur Boucher, alors que tous les Auxerrois sont encore dans le camp strasbourgeois (85e ). L’attaquant alsacien va être récompensé trois minutes plus tard. Boutaïb initie un contre et sert intelligemment Blayac à l’entrée de la surface. Ce dernier trompe Boucher d’une frappe puissante à ras de terre (0-2, 88e ).

Les Auxerrois, cuits, n’y sont plus, même si Saad sauve un dernier ballon chaud sur sa ligne, dans les arrêts de jeu. « En première mi-temps, on a eu beaucoup de déchet technique, exposait Thierry Laurey à l’issue de la rencontre. Mais en deuxième mi-temps, on a mieux trouvé les attaquants car on a mieux défendu. Et l’important est qu’on s’en soit sorti. Un point nous aurait satisfaits et là, on en prend trois, c’est bien. » « On voulait surtout se rassurer à l’extérieur et ne pas prendre de but. C’est fait », soulignait aussi Khalid Boutaïb.

Grâce à cette victoire, la quatrième à l’extérieur, les Alsaciens retrouvent le podium de Ligue 2. Sans la manière certes, mais le Racing et ses supporteurs s’en contenteront…


21 Mar 2017 5:24
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12930
Localisation: Dorlisheim
Citation:
J'espère que tout le monde sera d'accord pour dire que le Racing joue la montée maintenant.


Depuis que le racing et dans les quatre cinq premiers dans la tête des joueurs c'est la montée, maintenant est-ce que c'est aussi le cas des dirigeants .


21 Mar 2017 5:30
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 1375
Localisation: Saint Herblain - 44
FM17 a écrit:
J'espère que tout le monde sera d'accord pour dire que le Racing joue la montée maintenant.
En tout cas pour le maintien avec un total de 49 points et 20 points d'avance sur le premier non relégable à 8 matchs de la fin, c'est bon. ;)


21 Mar 2017 14:06
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 7:46
Messages: 1668
Localisation: Strasbourg
Sans vouloir être oiseau de mauvaise augure, je ne pense pas que la question se pose sérieusement aujourd'hui.

Au mieux les barrages, et là la marche sera probablement trop haute...

Lens et Brest devraient prendre les deux premières places,la troisième se jouera entre Reims, Amiens, Troyes, Nîmes et le racing. Je dirais donc entre 4 et 6 au soir de la dernière journée.

Alors certes je n'ai pas de boule de cristal, mais instinctivement je n'y crois pas (encore) vraiment.

Excellente saison quoiqu'il arrive.

Le plus dur sera pour la saison prochaine, où il faudra quoiqu'il arrive un exploit pour rééditer une si bonne saison en L2 ou se maintenir en L1


21 Mar 2017 14:37
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com